Conduction

    Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
    Anglais : conduction
    Espagnol : conduccion
    Étymologie : latin conductĭo réunion d’arguments [rhétorique], récapitulation, contraction, convulsion, location, fermage, bail
    n. f. Progression des potentiels d’action, qualifiée d’antérograde ou orthodromique en allant du corps cellulaire vers les terminaisons de l’axone et d’antidromique ou rétrograde en sens inverse.Résulte de l’ouverture de canaux sodium et potassium tout le long de la membrane des axones non myélinisés et seulement au niveau des nœuds de Ranvier dans les neurones myélinisés (d’où une conduction saltatoire et la mise en jeu de canaux sodium et calcium dans les dendrites).

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 16 janvier 2016, à 01:59