Dénileukine diftitox

    Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
    n. m. (DCI). Protéine recombinante associant les fragments A et B de la toxine diphtérique (Met1-Thr387), fusionnés avec un fragment (Ala1-Thr133) de l'interleukine-2 humaine (IL-2). Au total, la structure primaire comprend 521 acides aminés, la jonction entre les deux fragments, toxine diphtérique et IL-2, étant assurée par une histidine (His388).
    In vivo, le fragment IL-2 de cette protéine chimère se lie aux cellules tumorales des lymphomes cutanés à cellules T exprimant le cluster de différenciation CD25, sous-unité α du récepteur de l’IL-2. Après internalisation, le fragment toxine diphtérique est libéré, par protéolyse, dans le cytoplasme et détruit la cellule.

    Approuvé par la FDA (États-Unis) pour le traitement des lymphomes T cutanés, persistants ou récurrents, dont les cellules expriment le CD25, condition nécessaire pour prescrire le médicament. En France, a une autorisation temporaire d’utilisation, réservée au milieu hospitalier.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 13 mars 2017, à 11:36