Ouvrir le menu principal
Dernière modification de cette page le 08 novembre 2019


Pharmacognosie



Diacéréine..

Synonyme(s) : diacétylrhéine, diacérhéine
Anglais : diacerein
Espagnol : diacereína
n. f. (DCI). Dérivé diacétylé de la rhéine, anthraquinone existant à l’état libre et sous forme de glucosides dans les sénés et la rhubarbe. Antiarthrosique d’action lente et de mécanisme mal connu ; agirait par inhibition de l’interleukine-1 et favoriserait la synthèse des constituants du cartilage.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2014, 2409).

En raison des effets indésirables observés avec les médicaments contenant de la diacéréine, une réévaluation européenne de leur rapport bénéfice/risque à conduit, en 2014, à la mise en place de mesures de minimisation de ces risques, comportant des restrictions d'utilisation et des recommandations. Ces mesures ont pour but de réduire le risque de troubles gastro-intestinaux, en particulier de diarrhées, parfois sévères, pouvant entraîner des complications (entre autres : déshydratation, déséquilibres hydro-électrolytiques), ainsi que d'atteintes hépatiques (élévation des enzymes hépatiques et cas d'hépatite) et de réactions cutanées parfois graves. Les principales dispositions adoptées sont : pas d‘utilisation de la diacéréine chez les patients âgés de plus de 65 ans ; contrôle et surveillance de la fonction hépatique avant initiation du traitement et pendant toute sa durée ; initiation du traitement à dose réduite ; précautions particulières en cas d’administration concomitante de diurétiques et/ou d’hétéroside cardiotonique (digoxine) en raison de l’augmentation du risque d’arythmie.
Depuis mai 2019, la diacéréine bénéficie du statut de médicament orphelin pour le traitement de l’épidermolyse bulleuse.