A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Droséra : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
(Mise à jour date de révision)
(Mise à jour date de révision)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Titre et classement
 
{{Titre et classement
|VM_Date_de_révision=04 juin 2015
+
|VM_Date_de_révision=15 janvier 2016
 
|VM_Lien_DirPub=Oui
 
|VM_Lien_DirPub=Oui
 
|VM_Cible=Oui
 
|VM_Cible=Oui

Version actuelle datée du 15 janvier 2016 à 23:45

Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Pharmacognosie



Synonyme(s) : rossolis
Anglais : drosera ou sundew
Espagnol : drosera ou rocío del sol
Étymologie : grec δροσερός droserós, couvert de rosée
n. m. Nom générique désignant de petites herbacées des marais tourbeux, appartenant au genre Drosera, Droseraceae. Utilisation pharmaceutique autrefois de plusieurs espèces indigènes dont D. rotundifolia L., D. intermedia Hayne, D. anglica Huds. (synonyme D. longifolia L.), actuellement remplacées par des espèces africaines et malgaches. Propriétés antispasmodiques et antibactériennes dues à des naphtoquinones (plumbagone, 7-méthyljuglone…).

Emploi (teinture, extrait) dans des spécialités proposées dans le traitement des toux d'irritation et spasmodiques. Les droséras de la flore française sont devenus rares et sont de ce fait des espèces protégées en France et dans d’autres pays européens. Les droséras font partie des plantes dites « carnivores ».