Gamboge

    Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


    Pharmacognosie



    Anglais : gamboge tree
    Espagnol : árbol de gutagamba
    Étymologie : latin gambogium pigment jaune ou jaune orangé, dont le nom dérive de Gambogia altération de Gambaugia, nom latin du Cambodge
    n. m. Arbre (Garcinia hanburyi Hook.f., Clusiaceae) originaire du Sud-Est asiatique (Cambodge, Vietnam, Thaïlande…). Par incision du tronc, obtention d’une gomme-résine, la gomme-gutte, renfermant des xanthones poly-isoprénylées de structure originale (acides gambogique, isogambogique et produits voisins) douées de propriétés cytotoxiques marquées ; potentialités antitumorales prometteuses en intervenant dans diverses voies de signalisation cellulaire (l’acide gambogique serait en particulier un inhibiteur du protéasome).

    Emploi de la gomme-gutte comme colorant de tissus et pigment en peinture ; autrefois utilisée comme purgatif drastique (dangereux). Acide gambogique et dérivés hémisynthétiques largement étudiés actuellement pour leurs propriétés antitumorales ; évaluation clinique en cours, notamment en Chine, dans la leucémie myéloïde chronique.
    Le nom gamboge désigne la gomme-gutte et, par extension, l’arbre à partir duquel on l’obtient. De nombreuses confusions existent, causées par des noms vernaculaires ou fantaisistes désignant des espèces de
    Garcinia (par exemple, entre gamboge et gambooge) ; pour les éviter, l’emploi de la dénomination binominale latine est indispensable.


    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 8 mars 2017, à 12:48