Groupe 22:Lumatépérone : Différence entre versions

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
[version non vérifiée][version vérifiée]
(Page créée avec « {{Définition-base-état |VM_Rédigé=Oui |VM_Relu_fond=Oui |VM_Relu_forme=Non |VM_Groupes=22 |VM_Traduction_requise=Oui |VM_Etymologie_requise=Oui }} {{Définition-base |... »)
 
(Une révision intermédiaire par un utilisateur est masquée)
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
 
|VM_Définition=Petite molécule de synthèse qui module sélectivement et simultanément la sérotonine (antagoniste puissant du récepteur de la sérotonine de type 5-HT2A), la dopamine (agoniste partiel des récepteurs D2 présynaptiques et antagoniste des récepteurs D2 postsynaptiques) et le glutamate (activateur indirect des récepteurs de type NMDA – pour « N-méthyl-D-aspartate » – et AMPA – pour « acide aminométhylphosphonique »), dans les circuits cérébraux impliqués dans la maladie psychique sévère.
 
|VM_Définition=Petite molécule de synthèse qui module sélectivement et simultanément la sérotonine (antagoniste puissant du récepteur de la sérotonine de type 5-HT2A), la dopamine (agoniste partiel des récepteurs D2 présynaptiques et antagoniste des récepteurs D2 postsynaptiques) et le glutamate (activateur indirect des récepteurs de type NMDA – pour « N-méthyl-D-aspartate » – et AMPA – pour « acide aminométhylphosphonique »), dans les circuits cérébraux impliqués dans la maladie psychique sévère.
 
+
|VM_Commentaires=La lumatépérone est indiquée, par voie orale, pour le traitement de patients adultes souffrant de schizophrénie.<br />Cf [[Sérotonine|sérotonine]], [[Antagoniste|antagoniste]],[[Dopamine|dopamine]], acide glutamique, [[Schizophrénie|schizophrénie]].
|VM_Commentaires=La lumatépérone est indiquée, par voie orale, pour le traitement de patients adultes souffrant de schizophrénie.
+
Cf sérotonine, antagoniste, dopamine, acide glutamique, schizophrénie.
+
 
+
 
|VM_Légende_illustration=Lumatépérone.
 
|VM_Légende_illustration=Lumatépérone.
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
}}
 
}}

Version du 15 janvier 2020 à 18:52

NE PAS PUBLIER - RELECTURE EN COURS (forme) 22

n. m. (DCI). Petite molécule de synthèse qui module sélectivement et simultanément la sérotonine (antagoniste puissant du récepteur de la sérotonine de type 5-HT2A), la dopamine (agoniste partiel des récepteurs D2 présynaptiques et antagoniste des récepteurs D2 postsynaptiques) et le glutamate (activateur indirect des récepteurs de type NMDA – pour « N-méthyl-D-aspartate » – et AMPA – pour « acide aminométhylphosphonique »), dans les circuits cérébraux impliqués dans la maladie psychique sévère.

La lumatépérone est indiquée, par voie orale, pour le traitement de patients adultes souffrant de schizophrénie.
Cf sérotonine, antagoniste,dopamine, acide glutamique, schizophrénie.