Groupe 22:Lumatépérone : Différence entre versions

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
[version vérifiée][version vérifiée]
(Lien sur Dopamine vers Dopamine)
 
(3 révisions intermédiaires par un utilisateur sont masquées)
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
|VM_Rédigé=Oui
 
|VM_Rédigé=Oui
 
|VM_Relu_fond=Oui
 
|VM_Relu_fond=Oui
|VM_Relu_forme=Non
+
|VM_Relu_forme=Oui
 
|VM_Groupes=22
 
|VM_Groupes=22
 
|VM_Traduction_requise=Oui
 
|VM_Traduction_requise=Oui
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
|VM_Définition=Petite molécule de synthèse qui module sélectivement et simultanément la sérotonine (antagoniste puissant du récepteur de la sérotonine de type 5-HT2A), la [[Dopamine|dopamine]] (agoniste partiel des récepteurs D2 présynaptiques et antagoniste des récepteurs D2 postsynaptiques) et le glutamate (activateur indirect des récepteurs de type NMDA – pour « N-méthyl-D-aspartate » – et AMPA – pour « acide aminométhylphosphonique »), dans les circuits cérébraux impliqués dans la maladie psychique sévère.
+
|VM_Définition=Petite molécule de synthèse qui module sélectivement et simultanément la sérotonine (antagoniste puissant du récepteur de la sérotonine de type 5-HT2A), la [[Dopamine|dopamine]] (agoniste partiel des D2 présynaptiques et antagoniste des récepteurs D2 postsynaptiques) et le glutamate (activateur indirect des récepteurs de type NMDA – pour « N-méthyl-D-aspartate » – et AMPA – pour « acide aminométhylphosphonique »), dans les circuits cérébraux impliqués dans la maladie psychique sévère.
|VM_Commentaires=La lumatépérone est indiquée, par voie orale, pour le traitement de patients adultes souffrant de schizophrénie.<br />Cf [[Sérotonine|sérotonine]], [[Antagoniste|antagoniste]],[[Dopamine|dopamine]],  acide glutamique, [[Schizophrénie|schizophrénie]].
+
|VM_Commentaires=La lumatépérone est indiquée, par voie orale, pour le traitement de patients adultes souffrant de schizophrénie.<br/>
 +
 
 +
/>Cf [[Sérotonine|sérotonine]], [[Antagoniste|antagoniste]],[[Dopamine|dopamine]]. [[Schizophrénie|schizophrénie]].
 
|VM_Légende_illustration=Lumatépérone.
 
|VM_Légende_illustration=Lumatépérone.
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
}}
 
}}

Version actuelle en date du 17 janvier 2020 à 10:06

n. m. (DCI). Petite molécule de synthèse qui module sélectivement et simultanément la sérotonine (antagoniste puissant du récepteur de la sérotonine de type 5-HT2A), la dopamine (agoniste partiel des D2 présynaptiques et antagoniste des récepteurs D2 postsynaptiques) et le glutamate (activateur indirect des récepteurs de type NMDA – pour « N-méthyl-D-aspartate » – et AMPA – pour « acide aminométhylphosphonique »), dans les circuits cérébraux impliqués dans la maladie psychique sévère.

La lumatépérone est indiquée, par voie orale, pour le traitement de patients adultes souffrant de schizophrénie.
/>Cf sérotonine, antagoniste,dopamine. schizophrénie.