A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Jojoba : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version non vérifiée][version non vérifiée]
m (1 version)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Titre et classement
 
{{Titre et classement
 +
|VM_Titre_gras=Oui
 +
|VM_Titre_italique=Non
 
|VM_Clé_de_classement=jojoba
 
|VM_Clé_de_classement=jojoba
|VM_Titre_italique=Non
 
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
}}
 
}}
 
{{Définition
 
{{Définition
|VM_Groupe=Groupe_4
+
|VM_Groupe=Groupe 4
 
}}
 
}}
 
{{Références}}
 
{{Références}}

Version du 16 octobre 2014 à 00:04


Cosmétologie - Pharmacognosie



Anglais : jojoba
Espagnol : jojoba
Étymologie : mexicain chohobba jojoba
n. m. Arbuste des régions désertiques du Mexique septentrional et de l’Arizona (Simmondsia sinensis (Link) C.K. Schneid., Simmondsiaceae, précédemment Buxaceae) dont la graine renferme une quantité importante d’une cire (mélange de cérides), constituée d’esters à longue chaîne (principalement en C40, C42, C44) entre des acides mono-insaturés en C20 et C22 (acides eicos-11-ènoïque et docos-13-ènoïque) et des alcools également mono-insaturés en C20 et C22 (eicos-11-ènol et docos-13-ènol).

La cire de jojoba, liquide au dessus de 10 °C, est souvent désignée improprement par « huile de jojoba ». Celle-ci est utilisée dans des produits cosmétiques comme surgraissant et régénérateur de la peau. Par ailleurs, elle est employée comme huile de massage et dans diverses industries (lubrification de moteurs). Également utilisation d’une huile de jojoba hydrogénée.
Historique : C’est par erreur, à la suite d’une confusion, que le botaniste allemand Johann Heinrich Friedrich Link (1767 – 1851) a nommé cette espèce chinensis, alors qu’elle est, en fait, d’origine américaine.