Jusquiame noire

    Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


    Pharmacognosie



    Synonyme(s) : hanebane (ancien)
    Anglais : henbane
    Espagnol : beleño negro
    Étymologie : bas latin jusquiamus jusquiame, du grec ὑοσκύαµος huoskúamos fève de porc, jusquiame
    n. f. Herbacée rudérale indigène à tige velue et visqueuse (Hyoscyamus niger L., Solanaceae), d'odeur nauséabonde due à la présence de tétraméthylputrescine. Feuille contenant de faibles quantités (inférieures à 0,15 %) d'alcaloïdes tropaniques, majoritairement hyoscyamine et scopolamine en proportions variables. Propriétés parasympatholytiques et sédatives du SNC.

    Feuilles largement utilisées autrefois (extrait, teinture), désormais délaissées. Les feuilles et les graines de jusquiame noire peuvent être responsables d’intoxications, en particulier lors de l’utilisation par des toxicomanes.
    Les feuilles d'une espèce botaniquement voisine, la jusquiame d'Égypte (
    H. muticus L.) contiennent des quantités plus importantes d'alcaloïdes (jusqu'à 1,4 %, majoritairement hyoscyamine/atropine) ; source potentielle pour l'extraction industrielle de ces alcaloïdes.


    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 3 mars 2017, à 16:43