Monomère

    Dernière modification de cette page le 25 septembre 2018
    Anglais : monomer
    Espagnol : monómero
    Étymologie : grec μόνος mónos seul et μέρος méros partie
    adj. et n. m. 1- Qualifie ou désigne une entité chimique susceptible de devenir l'unité constitutionnelle d'une macromolécule, par enchaînements successifs (polymérisation) avec des molécules identiques ou différentes. On distingue les composés insaturés, les composés cycliques (tétrahydrofuranne), les monomères de polycondensation (alcool, phénol, acide, ester). Un exemple de composé insaturé est la molécule d'éthylène, H2C=CH2, monomère du polyéthylène dont l'unité constitutive appelée « motif monomère », est l'unité de répétition -CH2-CH2 ; 2- qualifie ou désigne un composé dont la formule brute présente, pour chaque type d'atome, l'indice le plus petit possible, compatible avec la valence dudit atome (exemple : le formaldéhyde CH2O, monomère de l'acide acétique CH3COOH).

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 25 septembre 2018, à 20:01