Polaire

    Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
    Anglais : polar
    Espagnol : polar
    Étymologie : grec πόλος pólos pivot central
    adj. Qui a rapport à un pôle.



    Physicochimie



    Qualifie des molécules dont les centres de gravité (barycentres) des charges positives et négatives ne coïncident pas, c'est-à-dire possédant un moment électrique permanent (exemple : orthodichlorobenzène). Celles dont le barycentre coïncide sont dites apolaires (exemple : paradichlorobenzène). Le caractère polaire ou polarité d'un solvant est chiffré par sa constante diélectrique ou permittivité relative.

    C'est un paramètre très important pour envisager la dissolution des solutés et donc pour réaliser toute opération analytique en solution les concernant, telles que leur séparation par chromatographie, leur extraction, etc. En vertu du vieil adage des apothicaires « similia similibus solvantur », les solvants polaires ont tendance à ne dissoudre que les espèces polaires, et inversement. L'eau est un solvant très polaire (εr = 79), l'acide acétique n'est pratiquement pas polaire (εr = 6,2), à 25 °C.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 3 mars 2017, à 17:03