Polyoside

De Acadpharm
Version du 14 janvier 2016 à 18:54 par Automate-maintenance (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016


Biochimie - Pharmacognosie



Synonyme(s) : polyholoside ou polysaccharide ou glycane
Anglais : polysaccharide ou glycan
Espagnol : polisacárido ou glicano
Étymologie : grec πολύς polús nombreux, suffixe –oside dérivé de sucre
n. m. Polymère glucidique composé d'unités d'oses ou de dérivés (acides uroniques, osamines...) reliées par des liaisons osidiques. Molécules de distribution quasi universelle chez les êtres vivants, possédant des conformations spatiales très variées, adaptées à leur localisation ou à leur rôle (par exemple réserve d'énergie, maintien de la structure de certains tissus, reconnaissance et communication intercellulaire). Les polyosides peuvent être homogènes (homoglycanes) s'ils renferment un seul type d'unité glucidique (par exemple amidon, cellulose, chitine, dextrane, glycogène) ou hétérogènes (hétéroglycanes) s'ils en contiennent plusieurs (par exemple carraghénanes, gélose, galactomannanes de mucilages, héparine, acide hyaluronique) ; leur structure peut être linéaire (par exemple acide alginique, cellulose) ou ramifiée (par exemple amidon, glycogène, polyosides des gommes adragante, arabique et de sterculia). Les polyosides peuvent être engagés dans des liaisons avec des fragments protidiques (par exemple peptidoglycanes de la paroi bactérienne, protéoglycanes, glycoprotéines). Beaucoup de polyosides présentent une forte affinité pour l'eau (se manifestant selon les cas par formation de solutions visqueuses, par gélification ou gonflement) en rapport direct avec leurs différentes utilisations.

Emplois industriels importants (en pharmacotechnie comme excipient de formes solides, stabilisant de suspensions et d'émulsions et dans d'autres secteurs, notamment l'industrie cosmétique et le domaine agroalimentaire, comme épaississant, gélifiant…).
Indications thérapeutiques diverses : troubles du transit intestinal, colopathies fonctionnelles, reflux gastro-œsophagien et adjuvant de régime par effet « coupe-faim » (acide alginique, carraghénanes, gommes, mucilages) ; antithrombotique (héparines) ; traitement local de la gonarthrose (acide hyaluronique)...


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres