Modifier Publication : Salicylé

Aller à : Navigation, rechercher

Vous n'êtes pas autorisé(e) à modifier cette page, pour la raison suivante :

Les ajouts et mises à jour de la base de données sont actuellement bloqués, probablement pour permettre la maintenance de la base, après quoi, tout rentrera dans l'ordre.

L'administrateur ayant verrouillé la base de données a fourni l'explication suivante :
Le dictionnaire est en cours de migration


Salicylé selon Groupe 7
Anglais : salicylate
Espagnol : salicilato
Étymologie : latin sălix saule arbre, baguette de saule ou d’osier, genre Salix, dont l’écorce contient de la salicyline
adj. et n. m. Nom générique des composés à squelette de l'acide salicylique (acide o-hydroxybenzoïque) dont ils dérivent soit par salification (salicylate), soit par estérification de la fonction phénol (par exemple aspirine), soit par estérification ou amidification du groupe -COOH (par exemple salicylamide), soit par estérification de ces deux fonctions (exemple: bénorilate...), ou encore par amidification et transformation en éther de phénol (exemple: éthenzamide).
Sont également considérés comme salicylés, les dérivés de l'acide salicylique avec un substituant supplémentaire sur le noyau tels que les esters o-créosotiques, avec un méthyle en ortho de la fonction phénol, les dérivés gentisiques, hydroxylés en para du groupe OH, l'acide 5-aminosalicylique (5-ASA ou mésalazine) et ses dérivés (olsalazine, sulfasalazine), ainsi que le diflunisal (acide salicylique avec un groupe difluorophényle en para de l'OH) et l'aurine tricarboxylate d'ammonium.
Les salicylés sont des anti-inflammatoires (inhibiteurs de la cyclo-oxygénase), parfois à polarité intestinale (mésalazine et dérivés) mais sont irritants pour la muqueuse gastrique. Certains sont, en outre, des antalgiques et antipyrétiques efficaces soit per os (aspirine, salicylamide...), soit par voie externe.

De nombreuses substances utilisées en thérapeutique non anti-inflammatoire et antalgique sont également des dérivés de l'acide salicylique (exemples : glibenclamide, sulfamide antidiabétique; buclosamide et xénysalate à activité antimycosique ; salbutamol, bronchodilatateur).


Titre, classement et liens internes

Utilisez ce champ pour modifier l'affichage du titre, par exemple pour afficher des caractères non ASCII. Affichage titre : Le titre est affiché en gras par défaut. Décochez cette case pour outrepasser ce paramètre. G Cochez cette case pour afficher le titre en italique. I
Utilisez ce champ pour modifier le classement par défaut. Par exemple pour classer Syndrome d'Aarksog sous A plutôt que sous S. Dans le cas de mots comportant des caractères accentués, vérifier que ce champ contient le mot écrit sans accents. Clé de classement :
Utilisez ce champ pour insérer en sous-titre un complément à l'entrée, par exemple un nom vernaculaire ou une formule chimique. Sous-titre :
Cochez cette case si vous estimez que cette entrée doit être liée dans les corps des autres définitions du dictionnaire. Cible de liens internes et variantes : Cette case est réservée aux directeurs de publication. Elle est requise pour activer la mise en place des liens vers cette entrée
Écrivez ici la liste des variantes de la cible que vous souhaitez lier à cette entrée, séparées par des points-virgule. Inutile de répéter l'entrée elle-même. Par exemple, dans l'entrée "Cheval", mettez "chevaux;chevalin,équidé" pour que les mots "chevaux, chevalin, chevaline, chevalins, chevalines, équidé; équidée; équidés; équidées" soient liés à l'entrée "Cheval", en plus du mot "cheval" lui même.

Sous-définition de groupe
Sélectionnez dans la liste le groupe dont vous voulez publier la sous-définition. Groupe :

Annuler