Simarouba

    Dernière modification de cette page le 07 mars 2015
    Étymologie : galibi [langue caraïbe] simaruba, tupi marubá, créole simarouba, arbre pour les râpes à manioc, parce que ce bois est excellent pour y enchâsser des éclats de roche ou des fragments métalliques afin de fabriquer des râpes
    Genre appartenant à la famille des Simaroubaceae.

    Les écorces de Simarouba amara sont utilisées, au Brésil et en Guyane, comme tonique amer, fébrifuge et antidysentérique, les graines de Simarouba glauca, originaires d'Amérique tropicale (Cuba), contiennent un dérivé d'acide gras, la glaucarubine, à propriétés antiamibiennes.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 8 janvier 2016, à 10:39