Sonidégib

    Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
    Sonidégib.

    n. m. (DCI). Composé inhibiteur sélectif de la voie de signalisation Hedgehog (en français hérisson) qui joue un rôle important dans l’embryogenèse et la morphogenèse des invertébrés comme des vertébrés. Chez les vertébrés, des homologues de la protéine Hedgehog participent à la prolifération cellulaire et à la réparation des tissus ; une dérégulation, suite, par exemple, à des mutations, peut se traduire par une surexpression de certains composants de la voie et conduire au développement de tumeurs, comme le carcinome basocellulaire. Le sonidégib, en se liant à une protéine transmembranaire réceptrice « Smoothened » contrôlant la voie Hedgehog, bloque la voie, réduisant ainsi la croissance et la propagation des cellules cancéreuses.

    Indiqué pour le traitement, chez l'adulte, des carcinomes basocellulaires localement avancés, ayant récidivé et ne pouvant plus être traités par la chirurgie ou la radiothérapie. Compte tenu de sa toxicité embryofœtale, il ne doit pas être administré chez les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir.
    Cf vismodégib.


    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 13 mars 2017, à 10:16