Stéréospécificité

    Dernière modification de cette page le 05 juin 2016
    Réaction stéréospécifique.

    Anglais : stereospecificity
    Espagnol : estereoespecifidad
    Étymologie : grec στερεός stereós solide, ferme, dur, résistant, cruel, rude, difficile, en géométrie solide, cubique, latin spĕcĭfĭcătus distinct, séparé, ce qui apparaît au regard, aspect extérieur, air, dehors, apparence, semblant, espèce
    n. f. Formation de stéréoisomères de configurations différentes à partir de réactifs isomères de configuration. Exemple de réaction stéréospécifique, l’hydrogénation catalytique du 3,4-diméthylhex-3-ène.
    Dans le cas d’énantiomères, on parle d’énantiostéréospécificité, dans celui de diastéréoisomères, on parle de diastéréospécificité. Tout processus stéréospécifique est nécessairement stéréosélectif, mais la réciproque n’est pas vraie: un processus stéréosélectif peut ne pas être stéréospécifique.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 5 juin 2016, à 12:05