A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Sunitinib (malate de)

De acadpharm
Révision datée du 15 juillet 2016 à 12:02 par Assicot (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Sunitinib (malate de).

Anglais : sunitinib malate
Espagnol : sunitinib
n. m. (DCI). Analogue de l'indolinone, inhibiteur de tyrosine kinases, notamment celles portées par le récepteur (type 2) du facteur de croissance endothéliale vasculaire (VEGFR2), par le récepteur (type β) du facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGFRβ) et le récepteur c-Kit (Cf pazopanib). Le sunitib inhibe également la fonction kinase du récepteur FLT3 (Fms-related tyrosine kinase 3) exprimé sur certaines cellules leucémiques.

Le sunitinib est indiqué dans plusieurs localisations tumorales : tumeurs stromales gastro-intestinales malignes non résécables ou métastatiques, dans les cancers du rein avancés ou métastatiques, chez l'adulte et dans les tumeurs neuroendocrines du pancréas. Son métabolisme dépendant des cytochromes P450, il faut veiller aux interactions médicamenteuses potentielles. Les principaux effets indésirables sont des évènements cardiaques, des hémorragies, des troubles hépatobiliaires, des ostéonécroses de la mâchoire, des atteintes rénales. Les effets indésirables, sur la peau et les phanères, sont très fréquents : syndrome mains-pieds, xérose cutanée, atteintes unguéales, modification des cheveux, œdème périoculaire.