Hexacétonide

De Le dictionnaire
Révision datée du 6 février 2024 à 18:26 par Maintenance (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Hémorroïde ←

Hérédité n. f. Transmission des caractères dun être vivant à ses descendants.

Hernie n. f. Terme générique désignant la protrusion dune partie ou de la totalité dun viscère hors de sa cavité par un orifice naturel ou une brèche pathologique (exemples : hernie ombilicale, hernie inguinale). Beaucoup de hernies concernent lappareil digestif .

Héroïne n. f. Dérivé morphinique hémisynthétique obtenu par acétylation des fonctions phénolique et alcoolique de la morphine, principal alcaloïde issu du pavot à opium. Propriétés analgésiques, antitussives, dépressives du système nerveux central. Bien quelle ait été autrefois produite à des fins médicales, notamment comme analgésique, elle est actuellement…

Héroïque adj. Qui qualifie un acte exceptionnel, un fait remarquable, un personnage dramatique...

Herpès n. f. 1- Au sens propre, maladie infectieuse contagieuse urticante, chronique, récurrente et récidivante, caractérisée par de petites vésicules transparentes, souvent coalescentes, et due à un herpèsvirus (virus dermotrope et neurotrope) dont il existe deux types :2- Accompagné dun qualificatif, le nom dherpès a été donné également…

Herpesviridae Famille de virus à ADN bicaténaire linéaire de grande taille, capside à symétrie cubique composée de 162 capsomères et entourée dune enveloppe lipidique complexe contenant les glycoprotéines majeures, affectant des cellules eucaryotes. Trois sous-familles : Alphaherpesvirinae (exemples : genres Simplexvirus et Varicellovirus), Bêtaherpesvirinae (exemples :…

Herpesvirinae Cf herpesviridae.

Herpesvirus Espèce de virus de la famille des Herpesviridae appartenant aux sous-familles Alphaherpesvirinae, Betaherpesvirinae et Gammaherpesvirinae. Huit espèces humaines (Human herpesvirus ou HHV) responsables de diverses infections :- HHV-6, HHV-7 et HHV-8, virus lymphotropes.

Hertz n. m. Unité de fréquence (symbole Hz) dérivée du Système International dunités, équivalente à une oscillation par seconde. Sexprime en s.

Hespéride n. f. Fruit des Citrus ; baie dont la partie charnue est formée par les anciens carpelles modifiés et dont lépicarpe et le mésocarpe constituent le zeste. Exemples : citron, orange. Lépicarpe donne de nombreuses huiles essentielles (huiles de citron, de pamplemousse, de mandarine, dorange amère…

Hespérides n. f. Nom donné aux baies à endocarpe scindé en loges, agrumes par exemple, dont lépicarpe donne de nombreuses huiles essentielles : de citron, de pamplemousse, de mandarine, dorange amère ou bigarade.

Hespéridine n. f. Hétéroside de flavanone (7-O-rutinosyl-hespérétol) existant en abondance à létat naturel dans les péricarpes de certains Citrus.

Hespéridine méthyl chalcone Cf hespéridine.

Hespéridoside

Hétérochromatine n. f. Région du chromosome en interphase où la chromatine reste inhabituellement condensée, généralement inactive pour la transcription.

Hétérocycle n. m. Composé à chaîne fermée dont le cycle comporte des atomes de carbone et un (ou plusieurs) atome(s) différent(s) ou hétéroatomes.

Hétérodisomie n. f. Présence, dans une cellule diploïde, de deux chromosomes homologues, non identiques, hérités de lun des parents seulement.

Hétéroduplex n. m. Appariement de séquences nucléotidiques non entièrement complémentaires ou de nature différente (ADN, ARN).

Hétérogamie n. f. État dune plante hétérogame qui présente des fleurs dont toutes ne possèdent pas détamines et de pistil (plantes monoïques, dioïques et polygames). Exemple : le bleuet, Centaurea Cyanus, qui possède un capitule hétérogame formé de fleurs hermaphrodites au centre et de fleurs stériles à la…

Hétérogénéité n. f. Caractère dun ensemble, dun tout comportant des parties différentes.

Hétéroglycane

Hétérologue adj. 1- qui présente une structure différente de celle des parties environnantes ; 2-qui provient dune autre espèce.

Hétérophile adj. Qui possède une affinité inhabituelle.

Hétéroprotéine n. f. Molécule constituée dune partie protéique unie par une liaison covalente (cas des glycoprotéines) ou non (cas des lipoprotéines) à une partie non protéique appelée groupe prosthétique.

Hétéroside n. m. Composé résultant de lunion, par une liaison osidique, dune partie glucidique (ose ou oligoside) avec une partie non glucidique appelée aglycone ou génine. Les hétérosides sont classés en O-, C-, S- et N-hétérosides selon la nature de l’atome de l’aglycone engagé dans la liaison osidique…

Hétérostylie n. f. Caractère dune plante présentant des fleurs à style court et des fleurs à style long, dimorphisme également présent chez les étamines. Exemple : primevères.

Hétérotrophe adj. m. Qualifie un organisme incapable deffectuer, par lui-même, la biosynthèse de tous ses éléments constitutifs, par exemple une plante ne pouvant suffire seule à sa nutrition carbonée et vivant en parasite ou en saprophyte (exemples : cuscute, gui, hémiparasite).

Hétéroxène adj. Se dit dun parasite dont les métamorphoses ont lieu chez plusieurs hôtes.

Hétérozygote adj. et n. m. Qualifie ou désigne une situation génotypique où 2 locus homologues dune même paire chromosomique portent chacun un allèle différent. Pour le chromosome X, seules les femmes peuvent être hétérozygotes.

HEV Cf virus VHE.


Hexachlorobenzène n. m. Composé dérivant du benzène C dont les 6 atomes dhydrogène sont substitués par 6 atomes de chlore.

Hexachlorocyclohexane n. m. Composé dérivant du cyclohexane dont un des atomes dhydrogène de chacune des positions est substitué par un atome de chlore. Parmi les 8 isomères de lhexachlorocyclohexane, lisomère 1α,2α,3β,4α,5α,6β est connu sous le nom de lindane.

Hexachlorophène n. m. Biphénol pesticide, antiseptique.

Hexahydrobenzoïque (acide) n. m. Composé dérivant du benzène C totalement hydrogéné (cyclohexane) substitué par une fonction acide carboxylique.

Hexahydrocannabinol n. m. Cannabinoïde (phytocannabinoïde) benzohexahydropyranique de nature terpénophénolique qui est présent dans les feuilles et les bractées des variétés à résine du chanvre (Cannabis sativa L., Cannabaceae). Le HHC est strictement séparé en deux molécules, pour l’heure : le (9S)-HHC et le (9R)-HHC. Ce phytocannabinoïde naturel a été identifié…

Hexaméthonium n. m. Dérivé de lhexane substitué à chaque extrémité par un ammonium quaternaire, prototype des bloqueurs ganglionnaires non dépolarisants qui agissent en occupant les sites de fixation postsynaptiques de lacétylcholine, provoquant (par levée du tonus adrénergique) vasodilatation et hypotension, diminution du débit sanguin rénal et du débit…

Hexaméthylènetétramine n. f. Composé hétérocyclique dérivant de la structure en cage adamantane par substitution des atomes de carbone en positions 1, 3, 5, 7 par des atomes dazote. Activité antibiotique urinaire.

Hexamidine

Hexamidine (di-iséthionate d') n. f. bis-amidine et bis-éther de phénol En cosmétologie, l’hexamidine et ses sels (hexamidine, hexamidine di-iséthionate, hexamidine parabène, dibromohexamidine iséthionate) figurent sur la liste positive des conservateurs antimicrobiens autorisés dans les produits cosmétiques, constituant l’Annexe V du Règlement cosmétique européen. La dose maximale autorisée est de 0,1…

Hexamine

Hexaminolévulinate (chlorhydrate de) n. m. Ester de lacide 5‑aminolévulinique (sous forme chlorhydrate) utilisé pour la détection, non invasive pour le muscle, du cancer papillaire de la vessie. Diagnostic photodynamique, encore appelée cytoscopie, par instillation vésicale du produit en solution durant au moins une heure.

Hexane n. m. Composé constitué dune chaîne linéaire saturée de 6 atomes de carbone, CH.

Hexanoïque (acide)

Hexétidine n. f. Composé à fonction amidine faisant partie dun noyau pyrimidine réduit. Antiseptique à large spectre.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 1221).

Hexétil

Hexokinase n. f. Enzyme catalysant la phosphorylation des hexoses sur le carbone 6 par transphosphorylation à partir dATP. Peu spécifique du substrat, à la différence de la glucokinase hépatique, elle catalyse lactivation du glucose en glucose-6-phosphate dans les tissus périphériques, première réaction de la glycolyse.

Hexose n. m. C, ose comportant 6 atomes de carbone dont 5 portent une fonction alcool et 1 une fonction aldéhyde (carbone 1) ou cétone (carbone 2).

Hexylaminolévulinate (chlorhydrate de) Cf chlorhydrate de hexaminolévulinate.

Hexylrésorcinol n. m. Composé phénolique à propriétés antihelminthique, antiseptique et désinfectante.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2016, 1437).

HGPRT

Hiatus n. m. Ouverture ou fente étroite.

Hibiscus n. m. Arbuste tropical (Hibiscus syriacus ou Althea, L. Malvaceae) pouvant atteindre plusieurs mètres, à fleurs annuelles de couleurs vives, monochromes ou bicolores qui comportent plus de trois mille variétés. Cf karkadé

Higuchi (équation de) Équation parfois dite « loi de la racine carrée » régissant la cinétique de libération dune substance active à partir dune surface plane dans le cas dun système matriciel homogène : = solubilité de la substance active dans léluant concerné

Hile n. m. Zone particulière à lentrée dun organe.

Hippocastanaceae

Hippocrate (serment d') n. m. Ensemble des règles morales de lart de guérir établi par Hippocrate, accepté sous forme de serment, presque sans changement, en France, dès les XVe et XVIe siècles ; rendu obligatoire lors de la soutenance de thèse, dans toutes les Facultés de médecine, par lÉdit royal…

Acide hippurique n. m. Molécule résultant de la conjugaison, par amidification, de la glycine avec lacide benzoïque préalablement activé sous forme de benzoylCoA.

Hirsutisme n. m. Syndrome endocrine de la femme, marqué par le développement dune pilosité anormale sur des parties du corps où elle existe normalement seulement chez lhomme : visage, thorax, abdomen. Lhirsutisme est une manifestation anormale dun excès de production dandrogènes (hyperandrogénie) ou dun excès de sensibilité cutanée…

Hirudine n. f. Peptide anticoagulant, puissant inhibiteur de la thrombine, constitué de 65 acides aminés ; isolée de la salive de sangsues, notamment Hirudo medicinalis L. Non utilisée elle-même en thérapeutique, sa structure a servi de modèle à la conception de la bivalirudine (DCI) anglais bivalirudin espagnol bivalirudina,…

Histaméthizine



→ Homéopathie

Hexacétonide

Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016