A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Aminolévulinique acide (chlorhydrate d’)

De acadpharm
Révision datée du 11 juin 2022 à 20:14 par Automate-maintenance (discussion | contributions) (Mise à jour date de révision)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 11 juin 2022
Synonyme(s) : acide 5-aminolévulinique (5-ALA)
n. m. (DCI). Précurseur biochimique naturel de l’hème, qui est métabolisé in vivo en porphyrines fluorescentes, en particulier en protoporphyrine IX (PPIX). L’administration de 5-ALA exogène conduit à l’accumulation de PPIX dans les tissus cibles. En présence de lumière visible, la fluorescence de la PPIX peut être utilisée, dans certains tissus pour un diagnostic photodynamique.

Il est indiqué, sous forme de poudre pour solution buvable, chez les adultes dans la visualisation des tissus malins au cours du traitement chirurgical du gliome malin (grade III et IV de l’OMS). Ce médicament est exclusivement destiné aux neurochirurgiens expérimentés maîtrisant le traitement chirurgical du gliome malin, bénéficiant de connaissances approfondies de l’anatomie fonctionnelle du cerveau et ayant suivi une formation complète sur la chirurgie guidée par fluorescence.
Il est également utilisé pour le traitement, par photothérapie, d’anomalies cutanées légères à modérées de la tête ou du visage appelées « kératoses solaires » ou kératoses actiniqes. On applique des emplâtres de 5-ALA sur les taches pendant 4 heures, puis on illumine ces taches à la lumière rouge pendant quelques minutes. L’exposition à la lumière provoque une réaction chimique dans les cellules de la peau abîmée et entraîne leur destruction par phototoxicité.