A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Apolaire : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
(Mise à jour date de révision)
(Mise à jour date de révision)
 
(4 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Titre et classement
 
{{Titre et classement
|VM_Date_de_révision=03 avril 2015
+
|VM_Titre_gras=Oui
 +
|VM_Titre_italique=Non
 
|VM_Clé_de_classement=apolaire
 
|VM_Clé_de_classement=apolaire
|VM_Titre_italique=Non
+
|VM_Cible=Oui
 +
|VM_Lien_DirPub=Oui
 +
|VM_Date_de_révision=01 mai 2017
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
}}
 
}}

Version actuelle datée du 1 mai 2017 à 20:01

Dernière modification de cette page le 01 mai 2017
Antonyme(s) : polaire
Anglais : nonpolar
Espagnol : apolar
Allemand : unpolar
Étymologie : grec ἀ– a– a– privatif [devant une consonne] et πόλος pólos pivot central
adj. En chimie, qualifie :
  1. une molécule ou une partie de molécule dans laquelle les centres de gravité des charges positives et des charges négatives sont confondus.
    Le moment dipolaire de la molécule ou du groupe est alors nul
  2. un solvant possédant un moment dipolaire très faible ou nul, par exemple l'éther de pétrole.
    Ce solvant dissout de préférence les molécules apolaires ou celles dans lesquelles la partie apolaire domine (par exemple les lipides). Il suit ainsi le vieil adage des apothicaires « similia similibus solvuntur », c'est-à-dire « pour dissoudre, il faut être semblable ».