A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Brentuximab védotine : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
(Mise à jour date de révision)
(Mise à jour date de révision)
 
(7 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Titre et classement
 
{{Titre et classement
|VM_Date_de_révision=21 juillet 2015
+
|VM_Date_de_révision=26 mars 2017
 
|VM_Titre_gras=Oui
 
|VM_Titre_gras=Oui
 
|VM_Titre_italique=Non
 
|VM_Titre_italique=Non
|VM_Clé_de_classement=brentuximab vedotin
+
|VM_Clé_de_classement=Brentuximab védotine‎
 
|VM_Cible=Oui
 
|VM_Cible=Oui
 
|VM_Lien_DirPub=Oui
 
|VM_Lien_DirPub=Oui

Version actuelle datée du 26 mars 2017 à 12:03

Dernière modification de cette page le 26 mars 2017
Brentuximab védotine.

n. m. (DCI). Composé obtenu par couplage (liaison peptidique) d’un anticorps monoclonal qui se lie au cluster de différenciation CD30 présent à la surface de cellules lymphomateuses, et d’une molécule cytotoxique, la monométhylauristatine E.
Après internalisation, le complexe est hydrolysé dans les lysosomes, libérant l’auristatine qui interagit avec le systèmes tubulinesmicrotubules. Cf dolastatine, védotine.

Cet anticorps conjugué est utilisé dans le traitement du lymphome de Hodgkin et des lymphomes diffus à grandes cellules B anaplasiques (lymphomes malins agressifs), mais il peut favoriser l’apparition de leucoencéphalopathies (infections de l’encéphale) multifocales progressives, qui doivent conduire à l’arrêt de son administration.