A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Chélateur : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
(Mise à jour date de révision)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Titre et classement
 
{{Titre et classement
 +
|VM_Date_de_révision=17 mai 2015
 
|VM_Titre_gras=Oui
 
|VM_Titre_gras=Oui
 
|VM_Titre_italique=Non
 
|VM_Titre_italique=Non

Version du 11 janvier 2016 à 11:08

Dernière modification de cette page le 17 mai 2015
Synonyme(s) : chélatant
Anglais : chelating agent
Espagnol : agente quelante
Étymologie : grec χηλή khêlế pince d’animal, serre, suffixe latin –ator –ateur, suffixe des substantifs sur une
adj. et n. m. Qualifie ou désigne un agent complexant particulier qui se lie par plusieurs points de sa molécule à un ion métallique en donnant un chélate. Exemple : EDTA, DMSA.



Thérapie



Qualifie ou désigne une substance utilisée pour obtenir, à partir d’un élément minéral, une forme soluble moins toxique, ne libérant que lentement et progressivement des ions. Exemples : ferédétate sodique, aurothiopropanol sulfonate de sodium.


Toxicologie



Qualifie ou désigne une substance utilisée, lors d’une intoxication, pour éliminer de l’organisme certains ions, souvent métalliques, par transformation en chélates pharmacodynamiquement inertes et de préférence solubles dans l’eau, ce qui en facilite l’excrétion urinaire. Exemple : calciédétate disodique pour les métaux lourds.