A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Modifier Publication : Cybersanté

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vous ne pouvez pas modifier cette page, pour les raisons suivantes :

  • L’action que vous essayez de réaliser n’est permise qu’aux utilisateurs d’un des groupes : Utilisateurs, Correcteurs, Redacteurs, Responsable-Maintenance, Redacteurs-Groupe_1, Redacteurs-Groupe_2, Redacteurs-Groupe_3, Redacteurs-Groupe_4, Redacteurs-Groupe_5, Redacteurs-Groupe_6, Redacteurs-Groupe_7, Redacteurs-Groupe_8, Redacteurs-Groupe_9, Redacteurs-Groupe_10, Redacteurs-Groupe_11, Redacteurs-Groupe_12, Redacteurs-Groupe_13, Redacteurs-Groupe_14, Redacteurs-Groupe_15, Redacteurs-Groupe_16, Redacteurs-Groupe_17, Redacteurs-Groupe_18, Redacteurs-Groupe_19, Redacteurs-Groupe_20, Redacteurs-Groupe_21, Redacteurs-Groupe_22, Redacteurs-Groupe_23, Redacteurs-Groupe_24, Redacteurs-Groupe_25, Redacteurs-Groupe_1bis, Redacteurs-Groupe_5b, Redacteurs-Groupe_5m, Redacteurs-Groupe_15bis.
  • Vous n’avez pas la permission de modifier les pages de l’espace de noms « Page ».

Cybersanté selon Groupe 22
Anglais : e-health, eHealth, electronic health
Espagnol : sanidad electrónica, salud electrónica, cibersalud
Allemand : E-Health, auf elektronischer Datenverarbeitung basierende Gesundheit
Étymologie : grec κυϐερνητικός kubernêtikós pilote, propre à être piloté, du verbe κυϐερνάω kubernáô diriger, conduire, latin sānĭtās santé du corps et de l’esprit, raison, bon sens
n. f. Utilisation sécurisée économiquement avantageuse des technologies de l’information et de la communication dans le domaine de la santé.
Cf télésanté.
La cybersanté recouvre toutes les prestations sanitaires utilisant les moyens électroniques afin d'améliorer les processus et les flux d’informations et donc optimiser la mise en réseau des personnes et organisations concernées : patients, professionnels de santé, assurés et assureurs, établissements de soins, laboratoires d’analyses médicales et pharmacies d’officine. L’objectif est d’améliorer la sécurité, la qualité et l’efficacité et, à plus long terme, de contribuer à stabiliser les coûts dans le secteur de la santé.

Dans le cadre des soins à domicile, cela concerne, par exemple, les téléconsultations et les systèmes de contrôle à distance des signes vitaux (diabète, contrôle de l’asthme, systèmes de dialyse à domicile....).

Dans le cadre des soins primaires, la cybersanté peut référer à l’utilisation de systèmes informatiques par les médecins généralistes et les pharmaciens pour le contrôle du patient, les dossiers médicaux et les prescriptions électroniques.

Dans le cadre des soins hospitaliers, la cybersanté réfère à l’ensemble des systèmes d’information permettant la gestion administrative des patients et des données médicales les concernant, l’échange de messages électroniques et l’organisation de la télémédecine : téléconsultation, téléexpertise, télésurveillance médicale, téléassistance médicale et réponse médicale dans le cadre de la régulation des urgences (article R. 6316-1 du Code de la santé publique).

Une composante fondamentale de toutes ces applications est le dossier électronique de santé qui permet le partage de renseignements nécessaires entre les professionnels de santé de diverses disciplines et les structures sanitaires.
Cf dossier médical partagé (DMP), dossier pharmaceutique (DP) .

Les technologies de la cybersanté sont également utilisées dans le domaine du développement professionnel continu des professionnels de santé et de la sensibilisation/éducation en santé publique.
Cf développement professionnel continu (DPC), éducation à la santé.



Titre, classement et liens internes

Utilisez ce champ pour modifier l'affichage du titre, par exemple pour afficher des caractères non ASCII. Affichage titre : Le titre est affiché en gras par défaut. Décochez cette case pour outrepasser ce paramètre. G Cochez cette case pour afficher le titre en italique. I
Utilisez ce champ pour modifier le classement par défaut. Par exemple pour classer Syndrome d'Aarksog sous A plutôt que sous S. Dans le cas de mots comportant des caractères accentués, vérifier que ce champ contient le mot écrit sans accents. Clé de classement :
Utilisez ce champ pour insérer en sous-titre un complément à l'entrée, par exemple un nom vernaculaire ou une formule chimique. Sous-titre :
Cochez cette case si vous estimez que cette entrée doit être liée dans les corps des autres définitions du dictionnaire. Cible de liens internes et variantes : Cette case est réservée aux directeurs de publication. Elle est requise pour activer la mise en place des liens vers cette entrée
Écrivez ici la liste des variantes de la cible que vous souhaitez lier à cette entrée, séparées par des points-virgule. Inutile de répéter l'entrée elle-même. Par exemple, dans l'entrée "Cheval", mettez "chevaux;chevalin,équidé" pour que les mots "chevaux, chevalin, chevaline, chevalins, chevalines, équidé; équidée; équidés; équidées" soient liés à l'entrée "Cheval", en plus du mot "cheval" lui même.

Sous-définition de groupe
Sélectionnez dans la liste le groupe dont vous voulez publier la sous-définition. Groupe :

Annuler