A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Dégranulation : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
(Mise à jour date de révision)
(Mise à jour date de révision)
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
|VM_Lien_DirPub=Oui
 
|VM_Lien_DirPub=Oui
 
|VM_Cible=Oui
 
|VM_Cible=Oui
|VM_Date_de_révision=19 janvier 2016
+
|VM_Date_de_révision=20 mars 2017
 
|VM_Titre_gras=Oui
 
|VM_Titre_gras=Oui
 
|VM_Titre_italique=Non
 
|VM_Titre_italique=Non

Version actuelle datée du 20 mars 2017 à 14:02

Dernière modification de cette page le 20 mars 2017
Anglais : degranulation
Espagnol : degranulación
Étymologie : latin dē– préposition marquant une séparation, un éloignement, en prenant sur, en détachant de en sens inverse et grānǔlum petit grain, suffixe latin –ātĭo action de
n. f. Sortie, par exocytose, de granules à l'extérieur de cellules (exemple : dégranulation des basophiles sous l'action de l'allergène).

Fréquemment, les granules cellulaires sont le reflet de l'activité de la cellule, donc de l'organe dont elle fait partie. Ainsi, dans le cas des mastocytes, la dégranulation signe l’activité normale de la cellule en cas de besoin. Mais une dégranulation peut être souvent l'indication du fonctionnement insuffisant d'un organe (exemple : glande endocrine).


Dégranulation des basophiles

Cf épreuve de dégradation des basophiles.