A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Dengue

De acadpharm
Révision datée du 31 mai 2019 à 13:01 par Automate-maintenance (discussion | contributions) (Mise à jour date de révision)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 31 mai 2019
Anglais : dengue, dengue fever
Espagnol : dengue
Allemand : Denguefieber
Étymologie : espagnol dengue, manière affectée
n. f. Arbovirose la plus répandue dans le monde, due à un Flavivirus, le virus de la dengue, dont il existe 4 sérotypes. Endémique dans les régions intertropicales y compris les départements français d’Outre-mer, elle peut donner lieu à des épidémies importantes explosives. Quelques cas de dengue autochtone ont été rapportés dans le sud de la France. Transmise par piqûre d'un moustique hématophage, Aedes aegypti, le principal vecteur, et Aedes albopictus, vecteur secondaire présent dans le sud de la France depuis 2004.



Pathologie - Thérapeutique



Maladie fébrile aiguë caractérisée par une fièvre élevée (41°C), des céphalées, des douleurs musculaires et articulaires, une éruption généralisée, avec une évolution possible vers une forme hémorragique. Les formes asymptomatiques ou pauci symptomatiques sont fréquentes (40 % à 75 %). La forme hémorragique sévère représente 1 à 5 % des cas, atteignant surtout des jeunes enfants ; elle est potentiellement mortelle. Diagnostic précoce possible dans la semaine qui suit la date de début des signes, par l’amplification génique (RT-PCR) ou par la recherche de l'antigène NS1.

Il n'existe pas de traitement spécifique de la maladie. Plusieurs vaccins préventifs contre la dengue sont en cours de développement clinique. Un seul a été homologué jusqu'à présent et est utilisé dans de nombreux pays, notamment en Amérique latine.
Ce vaccin, autorisé en Europe depuis décembre 2018, est constitué de virus vivants atténués, ciblant les 4 sérotypes du virus de la dengue. Chacune des valences du vaccin contenant un des sérotypes est obtenue séparément, par recombinaison génétique (technique de l’ADN recombinant), à partir du virus de la fièvre jaune, en remplaçant les gènes codant les protéines d’enveloppe (prM et E) de ce virus (souche 17D) par les gènes correspondants de chacun des quatre sérotypes sauvages du virus de la dengue. Lors de l'administration du vaccin par voie SC, les virus se répliquent localement et déclenchent une réponse en anticorps neutralisants et une réponse à médiation cellulaire contre les quatre sérotypes.
L'autorisation en Europe de ce vaccin préventif contre la dengue est limitée aux sujets âgés de 9 à 45 ans, vivant dans des zones d’endémie et ayant un antécédent d’infection par le virus, prouvé par un test positif. Le vaccin est administré en trois doses à un intervalle de six mois.