A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Glycol

De acadpharm
Révision datée du 16 novembre 2022 à 09:51 par Automate-maintenance (discussion | contributions) (Mise à jour date de révision)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 15 octobre 2022
Ethylène glycol.

Synonyme(s) : diol, dialcool
Anglais : glycol
Espagnol : glicol
Allemand : Glykol
Étymologie : grec γλυκύς glukús doux (saveur) sucré, suffixe –ol fonction alcool
n. m. Terme générique désignant les composés possédant deux fonctions alcool, exemple : éthane-1,2-diol (éthylène glycol). La position relative des deux OH est indiquée par une lettre grecque, exemple : α-propylèneglycol, β-propylèneglycol.



Cosmétologie



En cosmétologie, les glycols (par exemple le glycérol et le sorbitol) sont utilisés pour leurs propriétés humectantes vis-à-vis de la formule et hydratantes vis-à-vis des couches superficielles de la peau. Pour leur part, les éthers de glycols ont été très largement employés comme solvants et solubilisants. En raison de leurs effets toxiques pour la reproduction, certains ont été interdits dans ce domaine : méthylglycol, éthylglycol, acétate de méthylglycol, acétate d'éthylglycol, EGDME (éthylène glycol diméthyl éther), DEGDME (diéthylène glycol diméthyl éther), TEGDME (triéthylène glycol diméthyl éther). Actuellement, seuls quatre éthers de glycol sont encore utilisés dans les produits cosmétiques, à des concentrations limitées en fonction du type de produit : DEGEE (diéthylène glycol éthyl éther), EGBE (éthylène glycol butyl éther, butoxyéthanol), DEGBE (diéthylène glycol butyl éther), EGPhE (éthylène glycol phényl éther, phénoxyéthanol). Les 3 premiers figurent sur la liste des substances que les produits cosmétiques ne peuvent contenir en dehors des restrictions prévues, qui constitue l'annexe III du règlement cosmétique européen. Le phénoxyéthanol figure sur la liste positive des conservateurs antimicrobiens autorisés dans les produits cosmétiques, qui constitue l'Annexe V du Règlement cosmétique européen. Sa concentration maximale dans les produits prêts à l'emploi est de 1 %.