A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Groupe 11:Cytokératine : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
(Lien sur Kératines vers Kératine)
 
(5 révisions intermédiaires par 3 utilisateurs non affichées)
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
}}
 
}}
 
{{Définition-base
 
{{Définition-base
 +
|VM_Affiche_discipline=Oui
 
|VM_Type_grammatical=Nom
 
|VM_Type_grammatical=Nom
 
|VM_DCI=Non
 
|VM_DCI=Non
 
|VM_Genre=Féminin
 
|VM_Genre=Féminin
 +
|VM_Nombre=Singulier
 
|VM_Ajout_entrée=Oui
 
|VM_Ajout_entrée=Oui
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
Ligne 16 : Ligne 18 :
 
|VM_Anglais=cytokeratin
 
|VM_Anglais=cytokeratin
 
|VM_Espagnol=citoqueratina
 
|VM_Espagnol=citoqueratina
|VM_Etymologie=grec κῦτος ''kytos'' cavité, creux, cellule et κερατος ''keratos'' corne
+
|VM_Etymologie=grec κύτος kútos cavité, par extension enveloppe et κέρας ''kéras'', génitif κέρατος ''kératos'', corne d’animal, corne, suffixe ''–ine'' protéine
|VM_Définition=Famille d’environ 20 protéines, de masse moléculaire comprise entre 40 et 65 kDa, caractéristiques des épithéliums kératinisants ou non. Organisées en paires, elles s’expriment en fonction de la position des cellules dans l’épithélium, du type d’épithélium et des organes.  
+
|VM_Définition=Famille d’environ 20 protéines, de masse moléculaire comprise entre 40 et 65 kDa, caractéristiques des épithéliums kératinisants ou non. Organisées en paires, elles s’expriment en fonction de la position des cellules dans l’épithélium, du type d’épithélium et des organes.
|VM_Commentaires=Comme les épithéliums se distinguent des autres types histologiques par la nature des filaments intermédiaires, la caractérisation immunochimique des kératines sur des petits échantillons de cellules cancéreuses suffit pour indiquer leur origine épithéliale par exemple CK7–CK20+ dans l’adénocarcinome colorectal.
+
|VM_Commentaires=Comme les épithéliums se distinguent des autres types histologiques par la nature des filaments intermédiaires, la caractérisation immunochimique des [[Kératine|kératines]] sur des petits échantillons de cellules cancéreuses suffit pour indiquer leur origine épithéliale par exemple CK7–CK20+ dans l’adénocarcinome colorectal.
 
|VM_Légende_illustration=Cytokératine.
 
|VM_Légende_illustration=Cytokératine.
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
}}
 
}}

Version actuelle datée du 10 mai 2017 à 02:20

Anglais : cytokeratin
Espagnol : citoqueratina
Étymologie : grec κύτος kútos cavité, par extension enveloppe et κέρας kéras, génitif κέρατος kératos, corne d’animal, corne, suffixe –ine protéine
n. f. Famille d’environ 20 protéines, de masse moléculaire comprise entre 40 et 65 kDa, caractéristiques des épithéliums kératinisants ou non. Organisées en paires, elles s’expriment en fonction de la position des cellules dans l’épithélium, du type d’épithélium et des organes.

Comme les épithéliums se distinguent des autres types histologiques par la nature des filaments intermédiaires, la caractérisation immunochimique des kératines sur des petits échantillons de cellules cancéreuses suffit pour indiquer leur origine épithéliale par exemple CK7–CK20+ dans l’adénocarcinome colorectal.