A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Groupe 12:Tréponématose : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
|VM_Espagnol=treponematosis
 
|VM_Espagnol=treponematosis
 
|VM_Etymologie=grec τρέπω ''trépô'' tourner, diriger, faire tourner, faire évoluer dans un autre sens, détourner et νῆµα ''nễma'' fil d'une trame, d'araignée, fil, suffixe ''–ose'' maladie
 
|VM_Etymologie=grec τρέπω ''trépô'' tourner, diriger, faire tourner, faire évoluer dans un autre sens, détourner et νῆµα ''nễma'' fil d'une trame, d'araignée, fil, suffixe ''–ose'' maladie
|VM_Définition=Terme générique de maladies infectieuses endémiques non vénériennes, chroniques et contagieuses dues aux ''Treponema'' dont l'Homme est l'unique hôte naturel et qui sévissent dans les zones rurales d'Afrique, d'Amérique centrale et d'Asie. Elles se présentent sous des formes cliniques et épidémiologiques spécifiques qui comprennent le bejel, le pian et la pinta :<br />'''1- le bejel''' (ou syphilis endémique, firjal), infection due à ''T. pallidum spp endemicum'', sévissant  dans les régions sèches du Sahel, marquée par des petites ulcérations de la face interne des lèvres et de la muqueuse de la joue et parfois des parties génitales.<br />'''2- le pian''' (ou yaws, framboesia, parengi, paru, buba), infection due à ''T. pallidum spp pertenue'', observée dans les zones tropicales ou équatoriales humides de tous les continents. La lésion initiale passe souvent inaperçue. Elle évolue vers un aspect cutané caractéristique avec ulcération bourgeonnante, suintante, prurigineuse dite pianome, souvent recouverte d'une fine croûte. Les pianides, succèdent aux pianomes. Plus tard apparaissent des lésions des os longs, notamment du tibia, provoquant des déformations invalidantes et mutilantes à leur stade tardif.<br />'''3- la pinta''' ( ou caraté, mal del pinto, puru-puru), infection due  à ''T. carateum'', sévissant  dans des foyers d'Amérique centrale et du Sud ; elle se présente essentiellement sous forme de lésions cutanées et muqueuses de couleurs bleuâtres et érythémateuses ou décolorées évoquant une peinture.  
+
|VM_Définition=Terme générique de maladies infectieuses endémiques non vénériennes, chroniques et contagieuses dues aux ''Treponema'' dont l'Homme est l'unique hôte naturel et qui sévissent dans les zones rurales d'Afrique, d'Amérique centrale et d'Asie. Elles se présentent sous des formes cliniques et épidémiologiques spécifiques qui comprennent le bejel, le pian et la pinta :<br />'''1- le bejel''' (ou syphilis endémique, firjal), infection due à ''T. pallidum spp endemicum'', sévissant  dans les régions sèches du Sahel, marquée par des petites ulcérations de la face interne des lèvres et de la muqueuse de la joue et parfois des parties génitales.<br />'''2- le pian''' (ou yaws, framboesia, parengi, paru, buba), infection due à ''T. pallidum spp pertenue'', observée dans les zones tropicales ou équatoriales humides de tous les continents. La lésion initiale passe souvent inaperçue. Elle évolue vers un aspect cutané caractéristique avec ulcération bourgeonnante, suintante, prurigineuse dite pianome, souvent recouverte d'une fine croûte. Les pianides, succèdent aux pianomes. Plus tard apparaissent des lésions des os longs, notamment du tibia, provoquant des déformations invalidantes et mutilantes à leur stade tardif.<br />'''3- la pinta''' ( ou caraté, mal del pinto, puru-puru), infection due  à ''T. carateum'', sévissant  dans des foyers d'Amérique centrale et du Sud ; elle se présente essentiellement sous forme de lésions cutanées et muqueuses de couleurs bleuâtres et érythémateuses ou décolorées évoquant une peinture.
|VM_Commentaires= Ces infections sont différentes de la tréponématose vénérienne due à ''Treponema pallidum ssp pallidum'', agent de la syphilis. ''Cf treponema.''
+
|VM_Commentaires=Ces infections sont différentes de la tréponématose vénérienne due à ''Treponema pallidum ssp pallidum'', agent de la syphilis. Cf treponema.
 
|VM_Légende_illustration=Tréponématose.
 
|VM_Légende_illustration=Tréponématose.
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
}}
 
}}

Version du 16 mars 2015 à 01:03

Anglais : treponematosis
Espagnol : treponematosis
Étymologie : grec τρέπω trépô tourner, diriger, faire tourner, faire évoluer dans un autre sens, détourner et νῆµα nễma fil d'une trame, d'araignée, fil, suffixe –ose maladie
n. f. Terme générique de maladies infectieuses endémiques non vénériennes, chroniques et contagieuses dues aux Treponema dont l'Homme est l'unique hôte naturel et qui sévissent dans les zones rurales d'Afrique, d'Amérique centrale et d'Asie. Elles se présentent sous des formes cliniques et épidémiologiques spécifiques qui comprennent le bejel, le pian et la pinta :
1- le bejel (ou syphilis endémique, firjal), infection due à T. pallidum spp endemicum, sévissant dans les régions sèches du Sahel, marquée par des petites ulcérations de la face interne des lèvres et de la muqueuse de la joue et parfois des parties génitales.
2- le pian (ou yaws, framboesia, parengi, paru, buba), infection due à T. pallidum spp pertenue, observée dans les zones tropicales ou équatoriales humides de tous les continents. La lésion initiale passe souvent inaperçue. Elle évolue vers un aspect cutané caractéristique avec ulcération bourgeonnante, suintante, prurigineuse dite pianome, souvent recouverte d'une fine croûte. Les pianides, succèdent aux pianomes. Plus tard apparaissent des lésions des os longs, notamment du tibia, provoquant des déformations invalidantes et mutilantes à leur stade tardif.
3- la pinta ( ou caraté, mal del pinto, puru-puru), infection due à T. carateum, sévissant dans des foyers d'Amérique centrale et du Sud ; elle se présente essentiellement sous forme de lésions cutanées et muqueuses de couleurs bleuâtres et érythémateuses ou décolorées évoquant une peinture.

Ces infections sont différentes de la tréponématose vénérienne due à Treponema pallidum ssp pallidum, agent de la syphilis. Cf treponema.