A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Groupe 1bis:Zaléplon : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
(Lien sur benzodiazépines vers Benzodiazépine (BDZ))
Ligne 18 : Ligne 18 :
 
|VM_Définition=Hypnotique de la classe des pyrazolopyrimidines. Il se fixe, de façon préférentielle, sur la sous-unité α<sub>1</sub> du complexe GABA<sub>A</sub> en induisant des effets sédatifs et hypnotiques. Son profil pharmacologique diffère de celui des [[Benzodiazépine (BDZ)|benzodiazépines]] ou des dérivés non diazépiniques comme la zopiclone ou le zolpidem. Il induit peu d'effet amnésiant et le phénomène de tolérance semble réduit. Le zaléplon réduit significativement la phase d'endormissement, mais a peu d'effet sur la durée du sommeil.
 
|VM_Définition=Hypnotique de la classe des pyrazolopyrimidines. Il se fixe, de façon préférentielle, sur la sous-unité α<sub>1</sub> du complexe GABA<sub>A</sub> en induisant des effets sédatifs et hypnotiques. Son profil pharmacologique diffère de celui des [[Benzodiazépine (BDZ)|benzodiazépines]] ou des dérivés non diazépiniques comme la zopiclone ou le zolpidem. Il induit peu d'effet amnésiant et le phénomène de tolérance semble réduit. Le zaléplon réduit significativement la phase d'endormissement, mais a peu d'effet sur la durée du sommeil.
 
|VM_Commentaires=Indication, par voie orale, dans le traitement des insomnies avec difficulté d'endormissement.
 
|VM_Commentaires=Indication, par voie orale, dans le traitement des insomnies avec difficulté d'endormissement.
 +
|VM_Illustration=Groupe 1bis-Zaléplon.png
 
|VM_Légende_illustration=Zaléplon.
 
|VM_Légende_illustration=Zaléplon.
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Position_illustration=Right
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
|VM_Dimension_illustration=1.25
 
}}
 
}}

Version du 25 août 2015 à 08:36

Zaléplon.

n. m. (DCI). Hypnotique de la classe des pyrazolopyrimidines. Il se fixe, de façon préférentielle, sur la sous-unité α1 du complexe GABAA en induisant des effets sédatifs et hypnotiques. Son profil pharmacologique diffère de celui des benzodiazépines ou des dérivés non diazépiniques comme la zopiclone ou le zolpidem. Il induit peu d'effet amnésiant et le phénomène de tolérance semble réduit. Le zaléplon réduit significativement la phase d'endormissement, mais a peu d'effet sur la durée du sommeil.

Indication, par voie orale, dans le traitement des insomnies avec difficulté d'endormissement.