A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Groupe 1bis:Zanamivir : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
(Lien sur Cellules vers Cellule)
m (Remplacement du texte — « \[\[Cellule\|([a-zA-Z0-9 -]*)\]\] » par « $1 »)
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
|VM_Définition=Antiviral inhibiteur sélectif de la neuraminidase (ou sialidase), glycohydrolase de surface du virus de la grippe responsable de la libération des particules virales nouvellement formées à partir des [[Cellule|cellules]] respiratoires infectées, et donc de la dissémination du virus.<br /><br />Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2015, 2611).
+
|VM_Définition=Antiviral inhibiteur sélectif de la neuraminidase (ou sialidase), glycohydrolase de surface du virus de la grippe responsable de la libération des particules virales nouvellement formées à partir des cellules respiratoires infectées, et donc de la dissémination du virus.<br /><br />Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2015, 2611).
  
 
|VM_Commentaires=Indication par inhalation orale, chez l'adulte et l'enfant, dans le traitement de la grippe A et B, en présence de symptômes grippaux typiques et en période de circulation du virus ainsi qu'en prophylaxie post-exposition, après contact avec un cas cliniquement diagnostiqué.
 
|VM_Commentaires=Indication par inhalation orale, chez l'adulte et l'enfant, dans le traitement de la grippe A et B, en présence de symptômes grippaux typiques et en période de circulation du virus ainsi qu'en prophylaxie post-exposition, après contact avec un cas cliniquement diagnostiqué.

Version du 19 janvier 2016 à 17:30

Zanamivir.

n. m. (DCI). Antiviral inhibiteur sélectif de la neuraminidase (ou sialidase), glycohydrolase de surface du virus de la grippe responsable de la libération des particules virales nouvellement formées à partir des cellules respiratoires infectées, et donc de la dissémination du virus.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2015, 2611).

Indication par inhalation orale, chez l'adulte et l'enfant, dans le traitement de la grippe A et B, en présence de symptômes grippaux typiques et en période de circulation du virus ainsi qu'en prophylaxie post-exposition, après contact avec un cas cliniquement diagnostiqué.