A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Groupe 22:Cédazuridine : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
|VM_Définition=Molécule de  synthèse, inhibitrice de la cytidine désaminase (CDA), enzyme qui catalyse la dégradation de la cytidine et de  la désoxycytidine en uridine et désoxycytidine respectivemenent.<br />Son administration concomitante avec un  analogue nucléosidique  de la 2’-désoxycytidine, la [[Décitabine|décitabine]], un [[Antimétabolite|antimétabolite]], permet d’augmenter significativement la  biodisponibilité de ce dernier et; donc, son action  cytotoxique envers les cellules tumorales.
+
|VM_Définition=Molécule de  synthèse, inhibitrice de la cytidine désaminase (CDA), enzyme qui catalyse la dégradation de la cytidine et de  la désoxycytidine en uridine et désoxycytidine respectivemenent.<br />Son administration concomitante à un  analogue nucléosidique  de la 2’-désoxycytidine, la [[Décitabine|décitabine]], un [[Antimétabolite|antimétabolite]], permet d’augmenter significativement la  biodisponibilité de ce dernier et; donc, son action  cytotoxique envers les cellules tumorales.
 
|VM_Commentaires=La cédazuridine,  associée à doses fixes à la [[Décitabine|décitabine]], (100 mg et 35 mg respectivement), est destinée au traitement de patients atteints de syndromes myélodysplasiques (anémie réfractaire, anémie réfractaire avec sidéroblastes en couronne, anémie réfractaire avec excès de blastes et leucémie myélomonocytaire chronique).
 
|VM_Commentaires=La cédazuridine,  associée à doses fixes à la [[Décitabine|décitabine]], (100 mg et 35 mg respectivement), est destinée au traitement de patients atteints de syndromes myélodysplasiques (anémie réfractaire, anémie réfractaire avec sidéroblastes en couronne, anémie réfractaire avec excès de blastes et leucémie myélomonocytaire chronique).
 
|VM_Illustration=Cédazuridine.png
 
|VM_Illustration=Cédazuridine.png

Version du 16 juillet 2020 à 07:52

Cédazuridine.

n. f. (DCI). Molécule de synthèse, inhibitrice de la cytidine désaminase (CDA), enzyme qui catalyse la dégradation de la cytidine et de la désoxycytidine en uridine et désoxycytidine respectivemenent.
Son administration concomitante à un analogue nucléosidique de la 2’-désoxycytidine, la décitabine, un antimétabolite, permet d’augmenter significativement la biodisponibilité de ce dernier et; donc, son action cytotoxique envers les cellules tumorales.

La cédazuridine, associée à doses fixes à la décitabine, (100 mg et 35 mg respectivement), est destinée au traitement de patients atteints de syndromes myélodysplasiques (anémie réfractaire, anémie réfractaire avec sidéroblastes en couronne, anémie réfractaire avec excès de blastes et leucémie myélomonocytaire chronique).