A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Groupe 7:Cétrorélix : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_gras=Oui
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
 
|VM_Sous-entrée_italique=Non
|VM_Définition=[[Antagoniste|Antagoniste]] de la  [[Gonadolibérine|Gn-RH (Gonadotropin releasing hormone)]]. <br />
+
|VM_Définition=[[Antagoniste|Antagoniste]] de la  [[Gonadolibérine|Gn-RH (''Gonadotropin releasing hormone'')]]. <br />
 
:Cet [[Antagoniste|antagoniste]] ) est un décapeptide de synthèse porteur de modifications structurales cruciales en position 1, 2, 3, 6 et 10 : [Ac-D-Nal1, D-4-Cl-Phe-2, D-Pal3, D-Cit6, D-Ala10]-GnRH.<br />Le cétrorélix entre en compétition avec la  [[Gonadolibérine|gonadolibérine]] endogène au niveau de ses récepteurs hypophysaires, contrôle la sécrétion des [[Gonadotrophine|gonadotrophines (LH et FSH)]] et retarde le pic de libération de LH et par conséquent l’ovulation.
 
:Cet [[Antagoniste|antagoniste]] ) est un décapeptide de synthèse porteur de modifications structurales cruciales en position 1, 2, 3, 6 et 10 : [Ac-D-Nal1, D-4-Cl-Phe-2, D-Pal3, D-Cit6, D-Ala10]-GnRH.<br />Le cétrorélix entre en compétition avec la  [[Gonadolibérine|gonadolibérine]] endogène au niveau de ses récepteurs hypophysaires, contrôle la sécrétion des [[Gonadotrophine|gonadotrophines (LH et FSH)]] et retarde le pic de libération de LH et par conséquent l’ovulation.
 
|VM_Commentaires=Indications dans la prévention de l’ovulation prématurée chez les patientes incluses dans un protocole de stimulation ovarienne contrôlée, suivie de prélèvements d’ovocytes lors de la technique de reproduction assistée.
 
|VM_Commentaires=Indications dans la prévention de l’ovulation prématurée chez les patientes incluses dans un protocole de stimulation ovarienne contrôlée, suivie de prélèvements d’ovocytes lors de la technique de reproduction assistée.

Version du 12 mai 2017 à 10:59

n. m. (DCI). Antagoniste de la Gn-RH (Gonadotropin releasing hormone).
Cet antagoniste ) est un décapeptide de synthèse porteur de modifications structurales cruciales en position 1, 2, 3, 6 et 10 : [Ac-D-Nal1, D-4-Cl-Phe-2, D-Pal3, D-Cit6, D-Ala10]-GnRH.
Le cétrorélix entre en compétition avec la gonadolibérine endogène au niveau de ses récepteurs hypophysaires, contrôle la sécrétion des gonadotrophines (LH et FSH) et retarde le pic de libération de LH et par conséquent l’ovulation.

Indications dans la prévention de l’ovulation prématurée chez les patientes incluses dans un protocole de stimulation ovarienne contrôlée, suivie de prélèvements d’ovocytes lors de la technique de reproduction assistée.