Ouvrir le menu principal

Modifier Publication : Isatuximab

Vous ne pouvez pas modifier cette page, pour les raisons suivantes :

  • L’action que vous essayez de réaliser n’est permise qu’aux utilisateurs d’un des groupes : Utilisateurs, Correcteurs, Redacteurs, Responsable-Maintenance, Redacteurs-Groupe_1, Redacteurs-Groupe_2, Redacteurs-Groupe_3, Redacteurs-Groupe_4, Redacteurs-Groupe_5, Redacteurs-Groupe_6, Redacteurs-Groupe_7, Redacteurs-Groupe_8, Redacteurs-Groupe_9, Redacteurs-Groupe_10, Redacteurs-Groupe_11, Redacteurs-Groupe_12, Redacteurs-Groupe_13, Redacteurs-Groupe_14, Redacteurs-Groupe_15, Redacteurs-Groupe_16, Redacteurs-Groupe_17, Redacteurs-Groupe_18, Redacteurs-Groupe_19, Redacteurs-Groupe_20, Redacteurs-Groupe_21, Redacteurs-Groupe_22, Redacteurs-Groupe_23, Redacteurs-Groupe_24, Redacteurs-Groupe_25, Redacteurs-Groupe_1bis, Redacteurs-Groupe_5b, Redacteurs-Groupe_5m, Redacteurs-Groupe_15bis.
  • Vous n’avez pas la permission de modifier les pages de l’espace de noms « Page ».

Isatuximab selon Groupe 22
n. m. (DCI). Anticorps monoclonal cytolytique dirigé contre le cluster de différenciation CD38 (ou ADP-ribosyle cyclase), glycoprotéine transmembranaire de type 11 surexprimée à la surface de certaines cellules tumorales (myélome multiple et autres hémopathies malignes). C’est une immunoglobuline G1 chimérique, produite dans des cellules ovariennes de hamster chinois, composée de deux chaînes légères kappa identiques et de deux chaînes lourdes gamma. L’épitope ciblé par l’isatuximab est différent de celui qui est visé par un autre anticorps anti-CD38, le daratumumab. L’isatuximab provoque l’apoptose par les mécanismes de la cytotoxicité dépendante des anticorps (ADCC, antibody-dependent cellular cytotoxicity), de la phagocytose (ADCP, antibody-dependent cellular phagocytosis), et de la cytotoxicité dépendante du complément (CDC, complement-dependent cytotoxicity). Un inhibiteur du protéasome, le pomalidomide, a une action synergique sur l’ADCC lorsqu’il est combiné avec l’isatuximab.

Indiqué, en association avec le pomalidomide et la dexaméthasone, dans le traitement de patients adultes atteints de myélome multiple ayant déjà reçu une première ligne de chimiothérapie, puis une deuxième, à base de lénalidomide et d’un inhibiteur du protéasome.


Titre, classement et liens internes

Utilisez ce champ pour modifier l'affichage du titre, par exemple pour afficher des caractères non ASCII. Affichage titre : Le titre est affiché en gras par défaut. Décochez cette case pour outrepasser ce paramètre. G Cochez cette case pour afficher le titre en italique. I
Utilisez ce champ pour modifier le classement par défaut. Par exemple pour classer Syndrome d'Aarksog sous A plutôt que sous S. Dans le cas de mots comportant des caractères accentués, vérifier que ce champ contient le mot écrit sans accents. Clé de classement :
Utilisez ce champ pour insérer en sous-titre un complément à l'entrée, par exemple un nom vernaculaire ou une formule chimique. Sous-titre :
Cochez cette case si vous estimez que cette entrée doit être liée dans les corps des autres définitions du dictionnaire. Cible de liens internes et variantes : Cette case est réservée aux directeurs de publication. Elle est requise pour activer la mise en place des liens vers cette entrée
Écrivez ici la liste des variantes de la cible que vous souhaitez lier à cette entrée, séparées par des points-virgule. Inutile de répéter l'entrée elle-même. Par exemple, dans l'entrée "Cheval", mettez "chevaux;chevalin,équidé" pour que les mots "chevaux, chevalin, chevaline, chevalins, chevalines, équidé; équidée; équidés; équidées" soient liés à l'entrée "Cheval", en plus du mot "cheval" lui même.

Sous-définition de groupe
Sélectionnez dans la liste le groupe dont vous voulez publier la sous-définition. Groupe :

Annuler