A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Racécadotril : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version non vérifiée][version vérifiée]
m (1 version)
(Cible de liens Cf)
 
(2 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Titre et classement
 
{{Titre et classement
 +
|VM_Lien_DirPub=Oui
 +
|VM_Cible=Oui
 +
|VM_Date_de_révision=20 novembre 2015
 +
|VM_Titre_gras=Oui
 +
|VM_Titre_italique=Non
 
|VM_Clé_de_classement=racecadotril
 
|VM_Clé_de_classement=racecadotril
|VM_Titre_italique=Non
 
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
}}
 
}}
 
{{Définition
 
{{Définition
|VM_Groupe=Groupe_1bis
+
|VM_Groupe=Groupe 1bis
 
}}
 
}}
 
{{Références}}
 
{{Références}}

Version actuelle datée du 10 février 2016 à 09:22

Dernière modification de cette page le 20 novembre 2015
Racécadotril.

n. m. (DCI). Précurseur pharmacologique du thiorphan, qui est un inhibiteur de l’enképhalinase intestinale, enzyme responsable de la dégradation des enképhalines (peptides opioïdes endogènes). Son action est sélective au niveau du tube digestif et se traduit par un effet antisécrétoire, avec diminution de la sécrétion d’eau et d’électrolytes. Le racécadotril exerce, ainsi, une activité antidiarrhéique rapide, sans modification du temps de transit intestinal. Par hydrolyse in vivo des fonctions ester et thioester, il conduit au métabolite actif.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2008, 2171).

Le racécadotril est indiqué dans le traitement symptomatique des diarrhées aiguës.