A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Radiothérapie

De acadpharm
Révision datée du 24 mars 2020 à 10:25 par Automate-maintenance (discussion | contributions) (Mise à jour date de révision)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 11 mars 2020
Anglais : radiotherapy
Espagnol : radioterapia
Allemand : Radiotherapie
Étymologie : latin rădĭus rayon projeté par un objet lumineux, rayon de roue, épine, dard, le radius, grec θεραπεία therapéia soin, soins, respect pour les parents, soins attentifs, prévenances, sollicitude, soins quotidiens, entretien, traitement, soins du corps
n. f. Application thérapeutique des rayonnements ionisants, en particulier pour détruire sélectivement les tissus néoplasiques. L'application peut se faire :
1- par voie interstitielle ou intracavitaire, avec implants définitifs ;
2- par voie métabolique, sur un organe ou un tissu cible (exemples : 131I (iode) pour la destruction de la thyroïde, 32P (phosphore) contre les polyglobulies, les globules blancs étant riches en phosphore). Cf radioimmunothérapie.
On parle :
1- de contact-thérapie quand un radionucléide est mis au contact du tissu à détruire, par exemple 106Rh (rhodium), pour le traitement des mélanomes, 90Y (yttrium), pour la destruction des synoviales ;
2- de téléthérapie dans le cas de la bombe au 60Co (cobalt) qui émet des rayonnements de haute énergie très pénétrants.


Radiothérapie stéréotaxique

Anglais : radiotherapy stereotactic
Espagnol : radioterapia estereotáctica
Allemand : Radiotherapie stereotaktische
Forme de radiothérapie de haute précision qui utilise des microfaisceaux convergents. Cela permet d’irradier à haute dose de très petits volumes dans le corps du patient et ainsi de concentrer davantage de radiation sur la tumeur. Elle s’applique donc bien aux métastases (foie, poumon, os…), tout en protégeant les tissus sains autour de ces métastases. Elle est utilisée pour traiter certaines tumeurs cérébrales. Cette technique peut être réalisée soit à l’aide d’une machine dédiée (gamma-knife), soit avec un accélérateur linéaire muni de cônes cylindriques de diamètre modulable.

Alors que la radiothérapie standard permet de délivrer parfois jusqu’à 4 Gray par séance, la radiothérapie stéréotaxique cérébrale permet d'aller jusqu’à 11 Gray. On observe généralement de très bonnes réponses avec quasiment pas de récidives sur la zone traitée.