A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Radon (Rn)

De acadpharm
Révision datée du 11 janvier 2016 à 13:16 par Automate-maintenance (discussion | contributions) (Mise à jour date de révision)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 18 mars 2015
Anglais : radon
Espagnol : radon
Étymologie : latin rădĭus rayon projeté par un objet lumineux, rayon de roue, épine, dard, le radius, suffixe –on, car il fut d’abord nommé radium emanation ou émanation, qui a donné émanon par son découvreur F. E. Dorn, en 1900, puis niton par W. Ramsay et R. Whytlaw-Gray qui l’isolèrent, en 1908. Initialement, le terme « radon » ne désignait que le radon 222, isotope produit par le radium 226
n. m. Gaz incolore, élément de la 18e colonne (gaz rares) de la classification périodique (6e période), de configuration électronique [Xe] 4f14 5d10 6s2 6p6, radioactif, de la famille des gaz rares, très dense (9,73 g.L-1).

Le radon se désintègre en émettant des particules α et des rayons γ et en donnant naissance à d'autres éléments radioactifs. Période 3,85 jours. Il existe, en quantités infinitésimales, dans l'atmosphère mais on peut le trouver, à des taux élevés, dans les caves mal ventilées des maisons des régions granitiques et volcaniques.