A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Modifier Publication : Raubasine

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vous ne pouvez pas modifier cette page, pour les raisons suivantes :

  • L’action que vous essayez de réaliser n’est permise qu’aux utilisateurs d’un des groupes : Utilisateurs, Correcteurs, Redacteurs, Responsable-Maintenance, Redacteurs-Groupe_1, Redacteurs-Groupe_2, Redacteurs-Groupe_3, Redacteurs-Groupe_4, Redacteurs-Groupe_5, Redacteurs-Groupe_6, Redacteurs-Groupe_7, Redacteurs-Groupe_8, Redacteurs-Groupe_9, Redacteurs-Groupe_10, Redacteurs-Groupe_11, Redacteurs-Groupe_12, Redacteurs-Groupe_13, Redacteurs-Groupe_14, Redacteurs-Groupe_15, Redacteurs-Groupe_16, Redacteurs-Groupe_17, Redacteurs-Groupe_18, Redacteurs-Groupe_19, Redacteurs-Groupe_20, Redacteurs-Groupe_21, Redacteurs-Groupe_22, Redacteurs-Groupe_23, Redacteurs-Groupe_24, Redacteurs-Groupe_25, Redacteurs-Groupe_1bis, Redacteurs-Groupe_5b, Redacteurs-Groupe_5m, Redacteurs-Groupe_15bis.
  • Vous n’avez pas la permission de modifier les pages de l’espace de noms « Page ».

Raubasine selon Groupe 4


Pharmacognosie - Pharmacologie



Raubasine.

Synonyme(s) : ajmalicine
Anglais : raubasine ou ajmalicine
Espagnol : raubasina ou ajmalicina
Étymologie : français rauvolfia et base, suffixe –ine
n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique à squelette hétéroyohimbane présent notamment dans les racines de diverses espèces de Rauvolfia et de Catharanthus (Apocynaceae) qui en constituent une source industrielle ; également obtenu par hémisynthèse à partir de la serpentine, elle-même extraite des racines de pervenche tropicale (C. roseus G. Don). Propriétés alpha-bloquantes.

A été utilisée en association avec la dihydroergocristine, par voie orale jusqu'en 2013 comme traitement d'appoint, à visée symptomatique, du déficit pathologique cognitif et neurosensoriel du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer) et dans la baisse d'acuité et le trouble du champ visuel présumés d'origine vasculaire ; par voie parentérale jusqu'en 2010 dans le traitement des AVC (accidents vasculaires cérébraux) constitués et des rétinopathies aiguës d’origine vasculaire.


Titre, classement et liens internes

Utilisez ce champ pour modifier l'affichage du titre, par exemple pour afficher des caractères non ASCII. Affichage titre : Le titre est affiché en gras par défaut. Décochez cette case pour outrepasser ce paramètre. G Cochez cette case pour afficher le titre en italique. I
Utilisez ce champ pour modifier le classement par défaut. Par exemple pour classer Syndrome d'Aarksog sous A plutôt que sous S. Dans le cas de mots comportant des caractères accentués, vérifier que ce champ contient le mot écrit sans accents. Clé de classement :
Utilisez ce champ pour insérer en sous-titre un complément à l'entrée, par exemple un nom vernaculaire ou une formule chimique. Sous-titre :
Cochez cette case si vous estimez que cette entrée doit être liée dans les corps des autres définitions du dictionnaire. Cible de liens internes et variantes : Cette case est réservée aux directeurs de publication. Elle est requise pour activer la mise en place des liens vers cette entrée
Écrivez ici la liste des variantes de la cible que vous souhaitez lier à cette entrée, séparées par des points-virgule. Inutile de répéter l'entrée elle-même. Par exemple, dans l'entrée "Cheval", mettez "chevaux;chevalin,équidé" pour que les mots "chevaux, chevalin, chevaline, chevalins, chevalines, équidé; équidée; équidés; équidées" soient liés à l'entrée "Cheval", en plus du mot "cheval" lui même.

Sous-définition de groupe
Sélectionnez dans la liste le groupe dont vous voulez publier la sous-définition. Groupe :

Annuler