Ouvrir le menu principal
Dernière modification de cette page le 13 mars 2017
Anglais : tissue
Espagnol : tejido
Étymologie : latin texĕre tisser, tresser
n. m. Produit obtenu par l'assemblage régulier de fils ou de fibres entrecroisés de natures diverses.



Anatomie



Tissu cardionecteur

Synonyme(s) : système de conduction du cœur, tissu nodal
Anglais : cardionector conducting system of heart
Espagnol : sistema cardionector
Partie du myocarde qui, par ses fonctions d'excitation et de conduction, initie le battement cardiaque et coordonne les événements du cycle cardiaque. Il se compose de cellules musculaires cardiaques spécialisées qui, par dépolarisation spontanée, ont la capacité de produire des potentiels d'action à l'origine de la contraction des myocytes et de fibres conductrices spécialisées qui conduisent les impulsions, dans toutes les régions du cœur, provoquant l'enchaînement coordonné les contractions des quatre cavités cardiaques. Il comporte deux segments : 1- l'appareil atrionecteur avec le nœud sinuatrial (nœud sinusal, nœud de Keith Flack) ; 2- l'appareil ventriculonecteur (ou système de Tawara – His – Purkinje) représenté par le nœud atrioventriculaire (nœud de Aschoff – Tawara) et par le faisceau atrioventriculaire (faisceau de His), qui se divise en deux branches droite et gauche, se ramifiant elles-mêmes en un réseau subendocardial.

Le nœud sinuatrial déclenche une impulsion, rapidement transmise aux fibres musculaires des oreillettes, provoquant leur contraction qui se propage par conduction myogénique et est rapidement transmise au nœud atrioventriculaire puis au faisceau atrioventriculaire, pour atteindre les ramifications subendocardiques (fibres de Purkinje) et se distribuer aux parois ventriculaires.


Histologie



Ensemble organisé de cellules et de fibres concourant à une même fonction. On distingue quatre types de tissus primaires : épithélial, conjonctif, musculaire et nerveux.