A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Valérianique (acide) : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version non vérifiée][version vérifiée]
m (1 version)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Titre et classement
 
{{Titre et classement
 +
|VM_Titre_gras=Oui
 +
|VM_Titre_italique=Non
 
|VM_Clé_de_classement=valerianique (acide)
 
|VM_Clé_de_classement=valerianique (acide)
|VM_Titre_italique=Non
 
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
}}
 
}}
 
{{Définition
 
{{Définition
|VM_Groupe=Groupe_1bis
+
|VM_Groupe=Groupe 1bis
 
}}
 
}}
 
{{Références}}
 
{{Références}}

Version du 7 mars 2015 à 02:44

Valérianique (acide).

Synonyme(s) : acide valérique, acide pentanoïque
Anglais : valeric acid
Espagnol : ácido valérico
Étymologie : latin Valeria, région de Pannonie (à peu près la Hongrie actuelle) où cette plante était répandue, qui a donné le latin médiéval valeriana herba, la valériane, suffixe –ique fonction acide
(DCI). Acide gras saturé linéaire, CH3-(CH2)3-COOH, bien que ce nom soit aussi donné commercialement à l'acide isovalérianique, ramifié.

Plusieurs esters d'alcools stéroïdiens utilisés en thérapeutique (exemples : estradiol, bétaméthasone) sont des valérianates, improprement désignés par le terme anglais de valérates. Certains produits (exemple : valpromide) à visée sédative, de même que la valine, doivent leur nom à une parenté structurale avec l'acide valérianique.