Actinomadura

De Le dictionnaire
Révision datée du 6 février 2024 à 14:18 par Maintenance (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Achillée ←

Acouphène n. m. Toute perception auditive (bourdonnement ou sifflement, en continu ou par intermittence) d’origine généralement pathologique et qui n’est pas étroitement liée à un stimulus acoustique extérieur à l’organisme.

Acoustique n. f. Partie de la science et de la technique relative à l’étude des vibrations acoustiques et concernant leur production, leur propagation et leurs effets.

Âcre adj. Qualifie une saveur comparable à celle du poivre. Certaines russules, Collybia peronata, ont une saveur âcre.

Âcrescent adj. Qualifie une saveur légèrement âcre, apparaissant progressivement lors de la mastication.

Acridine n. f. Noyau hétérocyclique azoté dérivé de la structure tricyclique de l’anthracène dans lequel un atome de carbone du noyau central est remplacé par un atome d’azote. Cette structure est présente dans des antiseptiques (acriflavine, éthacridine), des anticancéreux (amsacrine) et des antipaludiques (mépacrine).

Acriflavine n. f. Antibactérien antiseptique local de la famille des acridines.

Acriflavium n. f. Di-aminoacridine, colorant entrant dans la composition d’un antiseptique local.

Acrocéphalie n. f. Terme générique désignant une malformation de la boîte crânienne par soudure de ses sutures sagittales et/ou coronales avant la fin de sa croissance. La crâniosténose est de dysmorphie caractéristique selon la ou les sutures en cause (turricéphalie, oxycéphalie) avec parfois un retard mental.

Acrocéphalosyndactylie n. f. Famille de six pathologies héréditaires et malformatives transmises sur le mode autosomique dominant ou récessif selon le type de maladie auquel elle appartient. Cette famille de maladies est marquée par un allongement excessif du crâne avec anomalies des oreilles, des orbites et des paupières, associé…

Acrocyanose n. f. Vascularisation par un sang hypoxique des tissus d’extrémités : doigts, nez, pommette des joues ou plus rarement oreilles. Elle saccentue par temps froid et humide, surtout chez les jeunes femmes.

Acroléine n. f. Aldéhyde acrylique, le plus simple des composés comportant un système énal (formé d’un carbonyle, ici aldéhydique, conjugué avec une double liaison, mais ayant un comportement chimique différent de la simple somme des propriétés de ces deux fonctions).

Acromégalie n. f. Endocrinopathie par tumeur de l’antéhypophyse sécrétrice dhormone somatotrope (GH). Il y a une croissance osseuse disharmonieuse des mains, des pieds, de la face, avec dysfonctionnements métaboliques associés (notamment diabète sucré type 1).

Acromélalgien

Acronycine n. f. Alcaloïde de l’écorce d’Acronychia baueri Schott et d’autres espèces de Rutaceae, dérivé de l’acide anthranilique ; intéressantes potentialités anticancéreuses.

Acroparesthésie n. f. Engourdissement des avant-bras et des doigts ou des pieds avec perception anormale de brûlure, picotement ou fourmillement des extrémités, en l’absence de tout stimulus extérieur.

Acrophase n. f. Sommet de la fonction mathématique donnant la meilleure approximation du rythme d’une série de valeurs expérimentales lorsque la méthode danalyse par le Cosinor est utilisée. Elle est représentée par un angle ou intervalle à partir dune phase de référence qui peut être minuit de l’heure…

Acrosine n. f. Enzyme protéolytique contenue dans l’acrosome ; libérée à proximité de l’ovocyte, elle aide le spermatozoïde à traverser la zone pellucide qui entoure l’ovocyte.

Acrosome n. m. Vésicule aplatie d’origine golgienne recouvrant la moitié inférieure de la tête du spermatozoïde chez certaines espèces animales.

Acrylique (acide) n. m. Acide comportant un groupement carboxyle conjugué avec une double liaison éthylénique CH=CH-C(=O)-OH. La polymérisation d’esters de cet acide conduit, par polyaddition, aux résines acryliques.

ACT (Artemisinin-based combination therapy)

Acte n. m.

Actée n. f. Nom générique désignant des plantes herbacées pérennes des régions tempérées de l’hémisphère nord, appartenant au genre Actaea L. (Ranunculaceae) ; deux espèces intéressent la pharmacie et la santé publique, l’une médicinale, l’actée à grappes, l’autre toxique, l’actée en épi.

ACTH

Actine n. f. Protéine faite dunités globulaires dont la polymérisation en longues chaînes forme une double hélice et constitue, associé à la tropomyosine et la troponine, les filaments fins du muscle strié.Lactine est présente également dans les cellules non musculaires où, associée à la spectrine, elle forme…

Actinide n. m. Nom d’un groupe de quatorze éléments radioactifs naturels ou artificiels du bloc f de la classification périodique qui vont du thorium au laurentium inclus, comprenant notamment l’uranium et le plutonium.

Actinidiaceae n. f. Famille de l’ordre des Éricales avec environ 340 plantes ligneuses des régions tropicales et chaudes.Actinidia chinensis est cultivé pour ses baies très riches en vitamine C, les kiwis.

Actinie n. f. Nom générique d’animaux marins de lembranchement des cnidaires, fixés à des rochers par un pied et portant des tentacules ou bras autour de lorifice buccal.

Actinique adj. En physique, qualifie un rayonnement UV-visible exerçant une action chimique.

Actinite n. f. Inflammation ou maladie de la peau provoquée par une irradiation par des rayons lumineux.

Actinobacillus Genre de la famille des Pasteurellaceae, bactéries à Gram négatif immobiles, non sporulées, souvent capsulées, aéro-anaérobies facultatives, fermentant le glucose sans production de gaz. Actinobacillus actinomycetemcomitans, appartenant au groupe HACEK, a été reclassé dans le genre Aggregatibacter.Germes pathogènes opportunistes commensaux de la flore oropharyngée et…


Actinomorphe adj. Se dit d’une fleur régulière, dont les pièces sont disposées de façon symétrique par rapport à un axe (par exemple fleur de tulipe).

Actinomyces Genre type de la famille des Actinomycetaceae comportant des espèces filamenteuses et ramifiées à Gram positif, anaérobies strictes ou facultatives. Actinomyces israelii est lagent de lactinomycose humaine. A. israelii est normalement présent comme commensal de la bouche (surtout tartre dentaire), des amygdales et de lintestin.

Actinomycètes n. m. Groupe deubactéries à Gram positif. La plupart dentre elles se trouvent dans le sol et comprennent quelques-uns des principaux acteurs de la vie du sol, y jouant un rôle important dans la décomposition des matières organiques comme la cellulose et la chitine. L’ordre des actinomycétales…

Actinomycine n. f. Nom générique pour plusieurs substances produites par fermentation de diverses espèces de Streptomyces. Squelette phénoxazine portant deux fonctions acide carboxylique amidifiées chacune par un cyclopeptide. Propriétés antinéoplasiques par intercalation et fixation à lADN, avec pour effet le blocage de la transcription de lADN, par lARN…

Actinomycose n. f. Pathologie infectieuse souvent chronique due à Actinobacillus isrealii se présentant soit sous forme d’abcès ou « pseudo-tumeur » inflammatoire du tissu sous-cutané généralement du visage ou du cou, soit sous une forme systémique plus grave avec atteinte pleuro-pulmonaire, abdominale ou cérébrale.

Actinoquinol n. m. Antiseptique dérivé de la quinoléine utilisé sous forme de collyre associé à la synéphrine.

Action n. f. Manifestation dune force, dune idée, de ce que fait un individu, un instrument...

Activateur n. m.

Activation n. f. action de rendre quelque chose plus rapide

Activité n. f. Manifestations liées à la faculté dagir.

Acuité n. f. Degré de finesse, de gravité, d’intensité, ou de sensibilité.

Aculéolé adj. Muni de pointes ou aiguillons (comme chez les hydnes).

Acuminé adj. En botanique, qualifie un organe, parfois une cellule, rétrécis en pointe effilée à leur extrémité (ex feuille de tilleul, cystides de certains champignons).

Acupuncteur n. m. Praticien de l’acupuncture.

Acupuncture n. f. Branche de la médecine traditionnelle chinoise, consistant à implanter et manipuler de fines aiguilles en divers points du corps à des fins thérapeutiques ; elle est fondée sur une vision énergétique, « taoïste », du corps, combinant léquilibre harmonieux entre le corps physique, le yīn,…

Acutisation n. f. Aggravation des sémiologies biologiques et cliniques d’une maladie lorsque son stade aigu survient. Elle peut marquer la décompensation d’une maladie.

Acyclique adj. Qualifie une molécule aliphatique, c’est-à-dire dépourvue de cycle.

Acycloguanosine Cf Aciclovir.

Acyclovir

Acylation n. f. Réaction consistant en la fixation d’un reste acyle sur une fonction réactive, alcool, amine, thiol, noyau aromatique.

Acylcarnitine

Acylcoenzyme A déshydrogénase n. f. Enzyme catalysant loxydation des acylCoA formés dans la membrane mitochondriale, 1 étape de la bêta-oxydation des acides gras. Existe sous différentes formes isozymiques présentant des spécificités de substrat.

Acyle n. m. Groupement constitué d’un carbonyle lié à un reste carboné : R-C(=O)-.

Acyltransférase n. f. Famille d’enzymes catalysant le transfert dun reste acyle (activé le plus souvent sous forme dacylcoenzyme A) sur un accepteur pour former principalement des liaisons ester ou thioester. Exemple : la cholestérol acyltransférase hépatique catalyse lestérification du cholestérol par des acides gras.

Adagrasib n. m. Petite molécule de synthèse, qui est un inhibiteur irréversible des protéines RAS mutées, petites GTPases, notamment KRAS G12C, à la suite de la formation d’une liaison covalente avec la cystéine 12. Cette liaison irréversible annihile les voies de signalisation en aval (différenciation, prolifération, invasion, métastases),…

Adalimumab n. m. Anticorps monoclonal humanisé recombinant qui se lie à la cytokine TNF alpha et bloque sa liaison aux récepteurs TNF p55 et p75 présents à la surface des cellules, provoquant une réduction de la migration de leucocytes et une diminution de la production d interleukines telle…

Adamantane n. m. Polycyclo-alkane dont plusieurs dérivés sont utilisés en thérapeutique, par exemple le chlorhydrate damantadine, antagoniste des récepteurs du glutamate-N-méthyl-D-aspartate, et adapalène, qui est un antiacnéique local appartenant à la famille des rétinoïdes.

Adamantinome n. m. Tumeur maligne de la face antérieure du tibia proliférant lentement en détruisant sa trame osseuse. Souvent silencieuse, elle peut se manifester par une douleur. Son étiologie est inconnue.

Adams-stokes (syndrome d’) n. m. Brusques accidents neurologiques avec ou sans convulsions (vertiges, syncope, mort subite), secondaires à la réduction anormale du débit sanguin cérébral par atteinte de la fonction cardiaque (bloc auriculo-ventriculaire permanent ou paroxystique).

Adapalène n. m. Rétinoïde aromatique possédant en outre des propriétés anti-inflammatoires.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2010, 2445).



→ ADEPT

Actinomadura

Dernière modification de cette page le 27 mars 2017


Étymologie : Grec ἀκτίς aktís rayon lumineux, du soleil et sinhala [langue du Sri Lanka] Madurai, ville indienne dont le nom dérive de madhura douceur – correspondant au nectar divin versé sur cette cité, par le dieu hindou Shiva, à partir de ses cheveux emmêlés.

Genre de l'ordre des Actinomycetales. Actinomadura madurae fait partie des Actinomycètes aérobies pathogènes, l’autre espèce étant A. pelletieri.

Responsables de mycétomes ou pseudotumeurs affectant le tissu sous-cutané et éventuellement l’os (le pied de Madura).