Alcaliniser

De Le dictionnaire
Agglutinine ←

AINS

Air n. m. Fluide gazeux compressible, expansible, liquéfiable, composé dun mélange dazote (78 %), de dioxygène (21 %), de gaz rares et, en proportions faibles et variables, de vapeur deau et de dioxyde de carbone.

Aire n. f. Étendue ou région définie ou sa mesure.

Airelle myrtille

AIT

Ajellomyces Ajellomyces dermatitidis est la téléomorphe de Blastomyces dermatitidis , agent de la blastomycose nord-américaine.

Ajmalicine

Ajoène n. m. Composé organosoufré, produit de condensation de l’allicine, présent dans le bulbe d’ail sous forme de deux stéréoisomères, les Z- et E-ajoènes.

Ajout dosé Cf addition connue de lanalyte.

Ajustement n. m. Faible variation imposée à un paramètre opératoire par rapport à sa valeur nominale de façon à assurer la qualité métrologique requise du résultat d’une analyse

Akathisie

Akène n. m. Fruit sec indéhiscent dont l’unique graine n’est pas soudée au péricarpe (par exemple gland du chêne, akène de la clématite, akène du pissenlit).

Akinésie n. f. Réduction et ralentissement de toute activité motrice volontaire par atteinte des circuits neuronaux, le plus souvent en amont du cortex moteur. Fait partie des symptômes de la maladie de Parkinson.

Alanine (ALA, A) n. f. Acide aminé aliphatique hydrophobe qui, sous la forme L, est un constituant des protéines. Non indispensable chez lHomme, fait partie du groupe des acides aminés glucoformateurs.

Alanine β

Alastrim n. m. Virose épidémique et contagieuse due à un orthopoxvirus avec fièvre, céphalées, parfois vomissements ainsi que des pustules crouteuses et inflammatoires de la peau. Il peut se compliquer d’œdème, myélite et encéphalite.

Albendazole n. m. Composé benzimidazolé à fonctions uréthane et thioéther de phénol.Inscrit sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 1386).

Albiglutide n. m. Incrétinomimétique résistant à la dipeptidyl-peptidase (DDP-4), constitué de 2 copies du GLP-1 modifié génétiquement, liées à la sérumalbumine. Il active le récepteur du GLP-1, stimulant de façon glucose-dépendante la sécrétion dinsuline et inhibant la sécrétion de glucagon avec un ralentissement de la vidange gastrique et…

Albinisme n. m. Terme générique désignant un groupe de maladies d’origine le plus fréquemment génétique. L’albinisme primaire oculo-cutané (OCA) est transmis sur le mode autosomique récessif. Il est caractérisé par une hypopigmentation plus ou moins accentuée des cheveux et de la peau et par une pathologie oculaire avec…

Albright (maladie d’) n. f. Maladie génétique transmise sur le mode autosomique récessif qui frappe les os et les cartilages avec souvent des déformations du squelette et des lésions pigmentaires café-au-lait de la peau. Chez l’adolescente, la maladie d’Albright déclenche systématiquement une puberté précoce.

Albuginée n. f. En anatomie, capsule conjonctive de nature fibreuse et élastique, blanche, entourant certains organes génitaux tels que le testicule, lovaire, le corps caverneux et le corps spongieux. Dans le testicule, de nombreuses cloisons, partant de la face interne de lalbuginée, divisent le parenchyme testiculaire en lobules…

Albumen n. m. En botanique, tissu de réserve triploïde de la graine des angiospermes, riche en amidon et qui sera consommé par l’embryon : soit de façon précoce pendant la maturation de la graine (graine dite exalbuminée, exemple haricot), soit de façon tardive, l’albumen étant encore présent lorsque…

Albumine n. f. Terme qui désigne un groupe de protéines globulaires de MM comprises en général entre 50 000 et 70 000 Da (lactalbumine, ovalbumine, sérumalbumine...).

Albuminémie n. f. Concentration de lalbumine dans le sang, normalement comprise entre 36 et 45 g/L.

Albuminurie n. f. Présence et concentration de lalbumine dans lurine.

Albuvirtide n. m. Polypeptide de synthèse de 36 acides aminés, modifié par une molécule d’acide 3-maléimimidopropionique. Ce composé antiviral, de la classe des inhibiteurs de fusion (Cf enfuvirtide) est dérivé dune séquence issue de la région NH2-terminale de la glycoprotéine gp41 du virus de l’immunodéficience humaine…

Alcaftadine n. f. Antagoniste de trois récepteurs histaminiques (1, 2 et 4), notamment du récepteur H.

Alcali n. m. Appellation générique des solutions aqueuses d’un hydroxyde de métal alcalin ou d’hydroxyde d’ammonium ainsi que de leurs oxydes.

Alcaligenes Genre de bactéries appartenant à la famille des Alcaligenaceae. Coccobacilles à Gram négatif, aérobies stricts, oxydase et catalase positifs, alcalinisant le milieu de culture.

Alcalin 1- adj. Qualifie les propriétés basiques d’une solution aqueuse contenant un hydroxyde dalcalin. Par extension alcaline qualifie aussi les propriétés d’une solution aqueuse de pH supérieur à 7 quel que soit l’agent basique présent.En thérapeutique, sel susceptible de neutraliser un acide. Cf antiacide.


Alcalinité n. f. Caractère basique d’un milieu liquide.

Alcalino-terreux adj. et n. m. Qualifie ou désigne les métaux du deuxième groupe de la classification périodique (béryllium excepté) : magnésium, calcium, strontium, baryum. Leurs propriétés sont intermédiaires entre celles des alcalins et celles des autres métaux.

Alcaloïde n. m. Nom générique pour de très nombreuses substances naturelles contenant un ou plusieurs atomes d’azote dans un état d’oxydation négatif, en principe engagés dans un cycle, et leur conférant des propriétés basiques plus ou moins marquées. Sous forme de bases, ils sont en général insolubles dans…

Alcalose n. f. État pathologique dû à un trouble de l’homéostasie de lion H caractérisé par une augmentation du pH sanguin (valeurs usuelles 7,35 - 7,45) et des liquides extracellulaires. Peut avoir une étiologie métabolique (excès de bicarbonates, pertes digestives ou rénales dacides ou de chlorures) ou respiratoire…

Alcane n. m. Hydrocarbure saturé de formule brute C. Les alcanes peuvent être linéaires ou ramifiés. Leur nomenclature sert de base à celle de tous les composés organiques. Les premiers termes ont des noms communs, méthane, éthane, propane, butane; à partir de cinq atomes de carbone, on utilise…

Alcaptonurie n. f. Maladie génétique transmise sur le mode autosomique récessif. Cette erreur innée du métabolisme de la tyrosine est caractérisée par accumulation et dépôt d’acide homogentisique polymérisé sur les tendons, les cartilages et les tissus fibreux avec excrétion urinaire dalcaptone brunissant à lair en milieu alcalin.

Alcène n. m. Hydrocarbure insaturé de formule brute C. Lorsque chacun des carbones de la double liaison porte un substituant différent de H, on distingue, en fonction de la stéréochimie, des alcènes cis et trans. Dans le cas général d’une isomérie géométrique, on distingue les isomères E et…

Alchémille n. f. Herbacée indigène polymorphe (Alchemilla vulgaris L., Rosaceae). Parties aériennes riches en tanins ; propriétés antidiarrhéiques et astringentes.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2019, 1387).

Alcloxa n. m. Allantoïnate de chlorhydroxy-aluminium.

Alcool n. m. Molécule comportant un groupement hydroxyle –OH sur un carbone à l’état d’hybridation sp.

Alcoolat n. m. Préparation liquide et odorante parfois appelée esprit, eau, baume, essence, quintessence, goutte, élixir et obtenue en deux temps : macération alcoolique de plantes puis distillation de la solution alcoolique. Ne contient que les constituants volatils des plantes.

Alcoolature n. f. Préparation liquide obtenue par macération ou décoction alcoolique de plantes fraîches contenant des substances actives fragiles (alcoolatures de citron, de marron d’inde, de valériane…).

Alcoolémie n. f. Présence passagère dalcool éthylique dans le sang. La teneur maximale est atteinte 30 min après absorption orale et est à peu près égale au rapport poids alcool ingéré/poids corporel.

Alcoolisme n. m. Ensemble des manifestations morbides avec leurs séquelles somatiques, psychiques et sociales, induites par addiction à l’alcool.

Alcoomètre n. m. Aréomètre, instrument analogue à un densimètre permettant de connaître directement le volume déthanol pur que contiennent 100 volumes dun mélange déthanol et deau (à l’exclusion de toute autre substance). Il est lesté de manière que, dans leau distillée, à 15° C, laffleurement ait lieu au…

Alcootest

Alcyne n. m. hydrocarbure insaturé de formule brute C, comportant une triple liaison. Les carbones sont à l’état d’hybridation sp, ce qui confère à l’alcyne une structure linéaire rigide.

Aldarique (acide) n. m. Diacide résultant de l’oxydation de la fonction aldéhydique et de la fonction alcool primaire d’un aldose.

Aldéhyde n. m. Espèce chimique comportant un groupement carbonyle lié à un hydrogène et soit à un autre hydrogène (formaldéhyde) soit à un reste carboné. Exemple éthanal.

Aldesleukine n. f. Interleukine-2 recombinante, produite par génie génétique différant légèrement de l’IL 2 naturelle (ici protéine non glycosylée, sans alanine N–terminale, avec une cystéine à la place d’une sérine), immunostimulante (cancers rénaux métastasés).

Aldioxa n. m. Allantoïnate de chlorhydroxy-aluminium.

Aldol n. m. Molécule comportant simultanément une fonction aldéhydique et une fonction alcool. Désigne plus particulièrement un aldol où la fonction alcool est en β de la fonction aldéhydique et qui résulte d’une réaction d’aldolisation ou de la formation d’une liaison carbone-carbone entre deux dérivés carbonylés (aldéhyde ou…

Aldolase

Aldose n. m. Molécule d’ose comportant une fonction aldéhydique, libre ou sous forme hémi-acétalique. Ex glucose, galactose, etc.

Aldostérone n. f. Stéroïde, hormone minéralocorticoïde, biosynthétisée dans la zone glomérulée de la corticosurrénale, en particulier sous laction de lACTH, de l’angiotensine II ou du K et de leau au niveau du tube contourné distal du néphron, doù lintérêt danti-aldostérones comme diurétiques. Elle participe à certaines formes…

Aldoxime n. f. Oxime formée à partir d’un aldéhyde.

Aldoxorubicine n. f. Antibiotique anticancéreux hémisynthétique de la classe des anthracyclines, obtenu à partir de la doxorubicine. De structure 6-maléimidocaproylhydrazone de doxorubicine, cest un précurseur pharmacologique (prodrogue) de la doxorubicine qui est libérée in vivo par hydrolyse en milieu acide de la fonction hydrazone (bras de liaison avec…

Aléatoire adj. Qui est gouverné par le hasard ; en mathématique, grandeur régie par une loi de probabilité. Une variable aléatoire est une fonction définie sur lensemble des éventualités, cest-à-dire lensemble des résultats possibles dune expérience aléatoire. Cf randomisation, variable.

Alectinib n. m. Inhibiteur de la kinase du lymphome anaplasique (ALK, Anaplastic lymphoma kinase). Actif sur les cellules tumorales porteuses de translocations EML4 (Echinoderm microtubule-associated protein-like 4) – ALK, à lorigine dune protéine de fusion oncogénique impliquée dans la genèse et le processus métastatique de cancers du poumon…

Aléfacept n. m. Immunoglobuline LFA3-IgG1 (protéine de fusion humaine recombinante) qui bloque le récepteur CD2 présent à la surface des cellules T en empêchant la prolifération de ces cellules, mécanisme clé du psoriasis. Il sagit dune protéine de fusion de LFA-3 (leukocyte function antigen-3) et du fragment Fc…



→ Alirocumab

Alcaliniser

Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Anglais : alkalize
Espagnol : alcalinizar
Étymologie : Arabe القلي al-qaly cendres de salicornes, du verbe قلى qalā frire, cuire dans une poêle.

v. Donner à un milieu un caractère basique, quel que soit l’agent.