Antenne

De Le dictionnaire
Anhydride ←

Annonaceae Famille de l’ordre des Magnoliales, comprenant environ 2300 espèces surtout tropicales. Les fruits syncarpes de plusieurs espèces du genre Annona sont comestibles (par exemple corossolier, chérimolier). Certaines espèces élaborent des alcaloïdes isoquinoléiques (higénamine), d’autres des acides aristolochiques. Cananga odorata (Lam.) Hook et Thomen est source…

Annuel adj. Qualifie une plante qui effectue son cycle complet, de la germination à la fructification, en moins d’un an et passe la mauvaise saison à l’état de graines (par exemple, le coquelicot).

Annuelle n. f. Nom générique donné, par extension, à une plante dont le cycle est annuel.

Anode n. f. Électrode d’une cellule électrochimique où se produit l’oxydation, que la cellule soit une cuve à électrolyse ou une pile.

Anoīkose n. f. Forme spécifique dapoptose qui est due à un défaut dinteraction entre cellules et matrice extracellulaire.

Anomère n. m. Diastéréoisomère résultant d’une anomérie.

Anomérie n. f. Type de diastéréoisomérie reposant sur la stéréochimie du carbone hémi-acétalique ou hémi-cétalique formé lors de la cyclisation intramoléculaire d’un ose. Exemple dans le cas du glucopyranose, il existe deux isomères, qui ne diffèrent que par la stéréochimie du carbone hémi-acétalique ; pour l’anomère α, l’OH,…

Anophèle n. f. Moustique de la famille des Culicidae genre Anopheles. Nombreuses espèces dont les femelles hématophages sont des vecteurs du paludisme, des filarioses lymphatiques et des méningo-encéphalites virales.

Anopsie n. f. Perte de la vue malgré l’intégrité fonctionnelle des organes de réception.

Anorexie n. f. Dégradation du comportement alimentaire allant jusqu’à sa suppression ou au rejet provoqué des aliments ingérés.

Anorexigène adj. et n. m. Qui provoque la perte de l’appétit par effet central. Effet présenté par différentes substances de structure dérivée de la phényléthylamine et particulièrement de l’amphétamine(exemple fenfluramine et substances apparentées) et de l’éphédrine (exemple amfépramone), qui ont été utilisées comme adjuvants aux régimes hypocaloriques pour traiter l’obésité.

Anorexique Qui est atteint danorexie.

Anosmie n. f. Perte partielle ou complète de capacité olfactive d’origine congénitale, par atteinte de la muqueuse olfactive, dégénérescence des cellules réceptrices, lésion du nerf olfactif.Elle peut également survenir à la suite de chimiothérapies systémiques, lors de la maladie de Parkinson, de la maladie dAlzheimer et de…

Anosognosie n. f. Absence de conscience par le patient du trouble neuropsychologique ou de la maladie dont il souffre. Elle peut refléter une atteinte de certaines aires cérébrales.

Anoxémie n. f. Réduction plus ou moins forte de la concentration doxygène dans le sang. Elle est marquée par un abaissement de la pO.

Anoxie n. f. Diminution ou carence dapport ou de délivrance doxygène aux cellules d’un tissu ou d’un organe.

Anoxybiontique adj. Qualifie les bactéries anaérobies facultatives aérotolérantes.

ANP (Atrial natriuretic peptide)

ANR

Ansamycine n. f. Nom désignant une famille de composés d’origine fermentaire possédant une structure cyclique, comportant une fonction lactame, caractérisée par la présence d’une partie aromatique ou d’origine aromatique et d’une longue chaîne aliphatique formant un pont entre deux positions non adjacentes de la partie aromatique. Les ansamycines…

Anses

ANSM

ANSP

Ansuvimab n. m. Anticorps monoclonal humain de type immunoglobuline IgG1, dirigé contre la glycoprotéine de l’enveloppe de lEbolavirus Zaïre (EBOV) qui se fixe sur le récepteur Niemann-Pick C1, NPC1 (Niemann–Pick intracellular cholesterol transporter 1 protein) des cellules cibles. Le virus est alors neutralisé et ne peut pas pénétrer dans…

Antabuse

Antagonisme Se dit de lopposition entre les actions de deux substances. Cf antagoniste.

Antagoniste adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance ou une action qui soppose, totalement ou partiellement, à une autre action (par exemple opposition entre deux muscles) ou à leffet dune substance.

Antalgie n. f. Ensemble des procédés visant à sopposer à la génération, à la transmission ou à la perception de la douleur sans provoquer de perte de conscience par opposition aux anesthésiques généraux.

Antalgique adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui soppose à la perception de la douleur. Les antalgiques sont classés en trois groupes :3- morphine et morphiniques.

Antennaria n. f. Herbe montagnarde de la famille des Asteraceae ex-Composées connue sous le nom de pied-de-chat (Antennaria dioica (L.) Gaertner) en raison de l’aspect de ses capitules. Fait partie du mélange des sept « espèces pectorales ».


Antérograde

Anthelminthique adj. et n. m. 1- adj qui provoque la destruction ou lélimination des helminthes parasites 2- nm agent médicamenteux indiqué dans le traitement des helminthoses humaines ou animales. Les médicaments actuels sont polyvalents, daction rapide, permettant des traitements de courte durée selon des conditions dutilisation individuelle ou collective…

Anthemis Genre de la famille des Asteraceae ex-Composées auquel appartenait autrefois la camomille romaine.

Anthère n. f. Partie renflée d’une étamine, divisée en loges polliniques, lieu de production des grains de pollen.

Anthéridie n. f. En botanique, organe reproducteur du gamétophyte, ou gamétange mâle, qui produit les gamètes mâles.En mycologie, terme désignant l’un des gamétocytes (mâle) des Ascomycota avant trichogamie (« fécondation » de l’ascogone).

Anthérozoïde n. m. Gamète mâle qui est mobile grâce à des cils ou un flagelle, formé dans les spermatocystes des algues et champignons, ou dans les anthéridies des archégoniates.

Anthocyane n. m. Nom générique pour un groupe de pigments polyphénoliques hydrosolubles responsables de la coloration rose à violette de la plupart des fleurs et fruits. De structure dérivée du cation 2-phénylbenzopyrylium, synonyme flavylium, existent sous forme dhétérosides (anthocyanosides) et de génines (anthocyanidols) et se rattachent au groupe…

Anthocyanoside

Anthracène n. m. Hydrocarbure aromatique tricyclique formé de trois benzènes accolés linéairement. Constitue le squelette de nombreuses molécules purgatives. Cf anthracénoïde.

Anthracénoïde n. m. Nom générique pour des substances naturelles possédant un noyau de base de type anthracène polyhydroxylé, biosynthétisées par la voie des polyacétates. Ces dérivés hydroxy-anthracéniques existent à l’état «libre» (génines), mais surtout sous forme «combinée» (hétérosides connus alors sous le terme d’hétérosides hydroxyanthracéniques ou anthracénosides). Présents…

Anthracénoside

Anthracycline n. f. Nom désignant une classe dantibiotiques anticancéreux produits par fermentation de diverses souches d’actinobactéries du genre Streptomyces ou obtenus par hémisynthèse à partir des précédents. Hétérosides formés d’une génine tétracyclique quinonique à squelette naphtacène liée à un ou plusieurs oses dont au moins une osamine. À…

Anthranilique (acide) n. m. Substance à la base de nombreuses synthèses (matières colorantes, produits pharmaceutiques, en particulier anti-inflammatoires et antalgiques).

Anthraquinone n. f. Noyau anthracène oxydé (9,10-dihydro-anthracèn-9,10-dione) présent dans des substances naturelles d’origine polyacétique. Squelette de la structure de substances colorantes d’origine végétale (garance) ou animale (cochenille). Formes stables (formes oxydées) des anthracénoïdes laxatifs ; elles donnent une coloration rouge en milieu alcalin (coloration de Bornträger).

Anthrax Cf charbon (maladie du).

Anthrone n. f. Noyau 9,10-dihydro-anthracèn-9-one présent dans des anthracénoïdes. En milieu basique, par tautomérie, les anthrones sont sous forme d’anthranols ; anthrones et anthranols sont les formes réduites des anthracénoïdes laxatifs. Par oxydation spontanée à l’air ou par chauffage, elles sont transformées en anthraquinones. Les formes réduites sont…

Anthropique adj. Qualifie une modification du milieu en relation avec l’activité humaine (par exemple culture, déforestation, apports d’engrais...).

Anthropophile adj. Animal ou plante vivant plutôt dans un milieu habité par lhomme. Se dit dun parasite se nourrissant aux dépens de lhomme. Exemple anophèle et autres moustiques.

Anthropozoonose n. f. Maladie infectieuse qui se transmet des animaux aux êtres humains, par exemple les arboviroses. Cf arbovirus.

Anthurium Genre de la famille des Araceae, originaire des régions tropicales d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud, espèces très cultivées, bien que toxiques, comme plantes d’appartement pour leur feuillage ou la couleur vive, blanche ou rouge, de leur spathe.

Anthyllide vulnéraire

Antiacide adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui réduit lacidité gastrique. On distingue 2 types dantiacides :.

Antiadrénergique

Antiagglomérant adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance permettant l’écoulement libre de particules solides et évitant ainsi l’agglomération en grumeaux ou en paquets.

Antiagrégant adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui soppose à lagrégation de particules ou déléments figurés.

Antialdostérone adj. et n. m. Qualifie ou désigne un antagoniste de l’aldostérone au niveau du récepteur aux hormones minéralocorticoides (exemple spironolactone). Cf diurétique.

Antiallergique adj. et n. m. Qualifie ou désigne un médicament destiné à prévenir ou à traiter les réactions allergiques. Les principaux médicaments antiallergiques sont :3- les produits désensibilisants à base dallergènes.

Antiamibien

Antiandrogène adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui s’oppose à l’action physiologique des hormones androgènes sur leurs tissus cibles. Les molécules antiandrogènes exercent leurs effets suivant des mécanismes variés.Enfin, certains composés ont un effet antiandrogène par leur action au niveau central. Cest le cas des analogues de…

Antianémique adj. et n. m. Qualifie ou désigne un médicament destiné à traiter la diminution de la concentration en hémoglobine intra-érythrocytaire et éventuellement du nombre des érythrocytes entraînant un manque d’oxygénation des tissus.



→ Antidyskinétique

Antenne

Dernière modification de cette page le 16 novembre 2021


Anglais : antenna, office
Espagnol : antena, oficina
Étymologie : Latin antenna ou antemna vergue d’un mât soutenant la voile de certains navires.

n. f. 1- Appendice articulé et mobile que les insectes portent à la partie antérieure et supérieure de la tête ; 2- implantation locale d’une organisation.


Antenne régionale de lutte contre les infections nosocomiales (Arlin)

Anglais : Regional office of fight against the nosocomial infections
Espagnol : Oficina regional de lucha contra las infecciones nosocomiales
Allemand : Regionale Außenstelle zur Bekämpfung von Krankenhausinfektionen

Structure régionale publique qui contribuait à l’action d’un Centre inter-régional de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales (CClin).
En 2017, la réforme des vigilances a entrainé une réorganisation générale : les 5 Centres de coordination de lutte contre les infections nosocomiales (CClin) et les 26 Antennes régionales de lutte contre les infections nosocomiales (Arlin) ont été remplacés par 17 Centres d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPias).