A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Coumarine

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 23 juin 2021


Pharmacognosie



Coumarine.

Synonyme(s) : benzo-α-pyrone
Anglais : coumarin
Espagnol : cumarina
Étymologie : coumarou nom de la fève tonka
n. f. Nom désignant la 2 H-1-benzopyran-2-one, substance naturelle d’origine phénylpropanique, d’odeur agréable (foin fraîchement coupé), isolée initialement de la fève tonka , également produite par synthèse. Par extension, désigne les composés possédant ce squelette qui est présent dans des substances naturelles d’origine végétale (esculoside, scopolétol, ombelliférone, furocoumarines…).

Du fait de son hépatotoxicité potentielle, la coumarine elle-même n’est plus utilisée en pharmacie et les teneurs résiduelles dans l’industrie alimentaire ou cosmétique sont soumises à réglementation. Le squelette de la coumarine a servi de modèle dans la mise au point des antivitamines K (dicoumarol).
En cosmétologie, ce constituant naturel présent par exemple dans l’absolue de fève tonka est utilisé comme matière première aromatique en parfumerie, voire comme substance parfumante dans les produits cosmétiques. La coumarine fait partie des 26 substances allergènes listées dans l’annexe III du Règlement cosmétique européen ; sa présence doit être indiquée dans la liste des ingrédients des produits cosmétiques lorsque sa concentration est supérieure à 0,001% dans les produits non rincés et à 0,01% dans les produits rincés.