A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Hydatide

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : hydatid
Espagnol : hidátide
Étymologie : grec ὑδατίς hudatís cloque remplie d'eau qui se forme sous la paupière ou près du foie
n. f. Forme larvaire du ténia échinocoque (Echinococcus granulosus), agent du kyste hydatique. Se développe dans le foie des ruminants, mais aussi de l'Homme. Paroi complexe comportant la membrane adventice ou périkystique qui provient de la réaction de l'hôte et deux membranes parasitaires, la membrane externe ou membrane anhiste et la membrane interne ou membrane proligère.

C'est cette dernière forme de vésicules proligères endogènes qui, en se détachant, constitue le sable hydatique ou exogène, baignant dans le liquide hydatique, avec métastases possibles.