Wegener (maladie de)

De Le dictionnaire
Vitamine ←

Vonoprazan (fumarate de) n. m. Petite molécule de synthèse qui se lie à la pompe H), de manière électrIquement neutre, l’énergie nécessaire étant fournie par l’hydrolyse de l’ATP. Il inhibe la pompe à protons et empêche ainsi la sécrétion gastrique acide.

Von Pirquet (épreuve de)

Von Willebrand E. A. von Willebrand, 1870 – 1949, médecin finlandais

Vorétigène néparvovec Produit de thérapie génique, qui est un vecteur viral adéno-associé de type 2 (rAAV-2) recombinant, contenant le gène RPE65 codant l’isomérase rétinienne humaine, spécifique de l’épithélium pigmentaire de la rétine

Vorhyaluronidase alfa

Voriconazole n. m. Antifongique triazolé, à très large spectre, structurellement proche du fluconazole . Il agit par inhibition de la lanostérol 14α-déméthylase cytochrome P450‑dépendante, enzyme essentielle pour la biosynthèse des stérols membranaires. Il perturbe ainsi la construction de la paroi fongique. Fongicide, in vitro, sur toutes les…

Vorinostat n. m. Inhibiteur des histone‑déacétylases, anilide de lacide subérique possédant une fonction acide hydroxamique. Le vorinostat appartient à la classe des inhibiteurs qui lient les sites des histone‑déacétylases HDAC1, HDAC2, HDAC3 (classe I) et HDAC 6 (classe II) (celles-ci catalysent le retrait des groupements acétyle des résidus…

Vortioxétine (bromhydrate de) n. f. Antidépresseur qui se comporte à la fois comme un inhibiteur du transporteur de la sérotonine, un antagoniste des récepteurs sérotoninergiques 5‑HT. Cette activité multimodale, à savoir la modulation simultanée de plusieurs récepteurs de la sérotonine et linhibition de sa recapture par…

Vosoritide n. m. Peptide natriurétique de type C humain modifié consistant en une séquence de 39 acides aminés comprenant les 37 acides aminés C-terminaux du peptide humain, plus deux acides aminés (Pro-Gly) N-terminaux, qui est produit par Escherichia coli.En se liant au récepteur de type B du peptide natriurétique,…

Voûte n. f. Objet cintré.

Voxélotor n. m. Premier composé dune nouvelle classe de médicaments, inhibiteur de la polymérisation de l’hémoglobine S désoxygénée. La mutation à lorigine de lHbS (acide glutamique en position 6 de la chaîne β remplacé par une valine) induit la polymérisation des molécules dhémoglobine quand elles sont à létat…

Voxilaprévir n. m. Anti-VHC, inhibiteur de la phosphoprotéine non structurale NS3/4A nécessaire à l’activité de l’ARN polymérase et donc à la réplication du virus.

VPM

Vrac n. m. Encore appelé produit vrac, produit qui a subi toutes les étapes dune fabrication à lexclusion du conditionnement final.

VRS Cf virus VRS.

VS

Vulnérabilité n. f. Caractère de ce qui est vulnérable cest-à-dire en situation de fragilité face aux risques de blessures (au sens propre ou figuré) et/ou dagressions.

Vulnéraire n. f. Petite herbacée (Anthyllis vulneraria L., Fabaceae ex-Légumineuses) commune dans toute lEurope, dont il existe de nombreuses sous-espèces. Sommité fleurie (composition mal connue ; présence de mucilages, de flavonoïdes, de tanins) réputée apte à soigner les blessures (propriété « vulnéraire »).

Vulnérant adj. Qui blesse (se dit, par exemple, dun organe animal ou végétal, dun instrument, dun projectile, dun procédé).

Vutrisiran n. m. Petit ARN interférent de synthèse, qui est un homoduplex d’acides ribonucléiques courts (brin « sens », 21-mère, et brin « antisens », 23-mère) dont la séquence du brin antisens a été choisie pour bloquer l’expression de la transthyrétine mutée (notamment le remplacement d’une valine par une méthionine en position…

Waaler – Rose (réaction de) Épreuve de biologie médicale. Agglutination, par du sérum contenant des facteurs rhumatoïdes, dhématies sensibilisées par des anticorps de lapin. La réaction est positive lorsque lagglutination se produit à des dilutions non inférieures à 1/32 ; elle a pour but la mise en évidence et le…

Waldenström J. H. Waldenström, 1877 - 1972, chirurgien orthopédiste suédois

Walthéria n. f. Plante ligneuse (Waltheria indica L. Malvaceae) annuelle, à souche vivace, originaire dHawaï, cultivée surtout en Afrique et en Inde. Les principaux composants identifiés, dans lextrait de feuilles, sont des flavonoïdes (tiliroside), des tanins, des stérols. Cet extrait, à propriétés antioxydantes, est surtout utilisé dans les…

Warfarine sodique n. f. Dérivé coumarinique à action antivitaminique K.Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne, monographie 04/2014, 0698 et 699 (clathrate de).

Washout Action de rincer.

Wassermann (réaction de)

Watt (W) n. m. Unité de puissance du SI égale à la puissance reçue par un système auquel est transférée régulièrement une énergie dun joule par seconde.

Weaver (syndrome de) n. m. Pathologie congénitale sporadique très rare marquée dès la naissance par un avancement staturo-pondéral et de lâge osseux qui aboutit à un gigantisme. Il y a malformation du crâne et du visage avec agrandissement de la petite aile du sphénoïde, de la distance séparant les deux…

Weeks (bacille de)

Weeksella Genre de bactéries composé de bacilles Gram négatif, de réaction doxydase positive, indole positifs et immobiles. Isolés de prélèvements génitaux, mais pouvoir pathogène incertain.


Wellens (syndrome de) n. f. Sténose de lartère coronaire interventriculaire gauche avec angine de poitrine instable ou syndrome coronarien aigu associé à une onde T inversée dans les dérivations antérieures de lélectrocardiogramme (ECG). Il est annonciateur dune ischémie aiguë du myocarde (urgence médicale).

Wells (classification de) Classification proposant des valeurs moyennes de labaissement cryoscopique molaire L, en fonction des caractéristiques ioniques de différents composés.

Wernicke (maladie de)

Westergren (épreuve de)

Western blot n. m. Méthode de détection et didentification de protéines comportant trois étapes : électrophorèse sur gel de dodécylsulfate de sodium (SDS) –polyacrylamide, transfert sur une feuille de polymère et révélation par immunochimie.

West (syndrome de) n. m. Épilepsie du nourrisson avec spasmes laissant des séquelles intellectuelles et motrices importantes. Il y a ralentissement, voire régression, du développement de lenfant.

WHIM (syndrome) Voir Mavorixafor.

Whipple (maladie de) n. f. Pathologie infectieuse chronique due à Tropheryma whipplei affectant principalement lintestin grêle, mais aussi le cœur, le cerveau, les yeux ou les articulations. Sa symptomatologie très hétérogène dépend notamment du siège de linfection. Elle peut associer fatigue, perte de poids, polyarthrite, malabsorption, douleurs abdominales, ballonnements, diarrhées…

Widal et Félix (sérodiagnostic de)

Willis (polygone artériel de) Réseau danastomoses artérielles situé à la base du cerveau dont il assure la vascularisation. Il est formé à partir des artères carotides internes (donnant les artères cérébrales antérieures et moyennes) et du tronc basilaire (donnant les artères cérébrales postérieures et communicantes).

Wilson (maladie de) n. f. Maladie génétique par mutation du gène ATP7B (chr 13q14.3) transmise sur le mode autosomique récessif provoquant le déficit en une enzyme de type ATPase, transporteur de Cu. Le déficit en transport reverse du cuivre conduit à son accumulation notamment au niveau du foie, du cerveau…

Wintergreen Cf gaulthérie.

Withania Genre de la famille des Solanaceae comportant un petit nombre d’espèces, dont W. somnifera (L.) Dunal.

Withanolide n. m. Terme générique désignant un groupe de plusieurs centaines de substances naturelles présentes dans des Solanaceae (notamment dans les genres Withania, Datura, Lycium, Physalis, Solanum...). Structure comportant un squelette stéroïdien ergostane polyoxygéné comportant une lactone, le plus souvent une γ-lactone, parfois un lactol. De nombreux withanolides…

Wolfram (syndrome de) n. f. Maladie génétique congénitale se présentant sous deux formes cliniques :- le type 2, par mutation du gène CISD2 (chr 4q24) invalidant la production dune protéine membranaire mitochondriale provoquant une symptomatologie clinique proche de celle du type 1, sans diabète insipide avec fréquent ulcère de lestomac…

Wolinella Genre de bactéries anaérobies strictes et à Gram négatif. Wolinella succinogenes, W. curva et W. recta se rencontrent dans le rumen des Bovidés, le tube digestif et la cavité buccale de lHomme. Saprophytes pouvant causer des périodonties.

Wolman (maladie de) n. f. Lipoïdose héréditaire par mutations du gène LIPA (chr 10q24-q25), transmise sur le mode autosomique récessif, affectant la formation de la lipase acide lysosomale. Son déficit, plus ou moins sévère, affecte le catabolisme des esters de cholestérol et des triglycérides qui saccumulent alors massivement dans la…

Wood (lumière de) n. m. Lumière également appelée lumière noire, de faible longueur donde dans le visible (avec un léger pic autour de 405nm) et dans le proche ultraviolet (principale composante autour de 375 nm). Rayonnement absorbé et réémis sous forme de lumière visible par les substances fluorescentes, qu’elles soient…

Wright (sérodiagnostic de) n. m. Première technique sérologique décrite, en 1897, pour le diagnostic de brucellose, recommandée comme méthode de référence par lOrganisation mondiale de la santé et standardisée grâce à lutilisation dun étalon international. Il sagit dune méthode dagglutination lente, en tube, permettant la détection des IgM et des…

Wuchereria Genre de nématodes de lordre des Filaridae, de la famille des Filarioidea. Wuchereria bancrofti, est lagent de la filariose lymphatique (wuchereriose) à microfilarémie périodique nocturne, transmis par des Culicidés (genres Culex et Aedes : les microfilaires gagnent les vaisseaux sanguins, en vue de leur…

Wuchereriose n. f. Maladie provoquée par la présence dadultes de Wuchereria bancrofti ou de W. bancrofti var. pacifica, dans les vaisseaux lymphatiques quils obstruent. Il peut survenir des accidents aigus et précoces. La maladie chronique est une lymphopathie filarienne.

Xaban n. m. Nom dune classe danticoagulants (exemple : rivaroxaban), inhibiteurs du facteur Xa, dont lavantage théorique, par rapport aux antivitamines K, est de ne pas requérir de contrôle sanguin régulier.

Xanthane Cf gomme.

Xanthélasma

Xanthine n. f. Purine 2,6‑dihydroxylée souvent représentée sous forme tautomère lactame. Composé de dégradation des bases puriques, converti en acide urique par la xanthine-oxydase. Les dérivés N‑méthylés naturels de la xanthine (méthylxanthines ou bases xanthiques : caféine, théobromine, théophylline) présentent, à des degrés divers selon le produit, des…

Xanthine oxydase n. f. Flavoenzyme du métabolisme des purines, catalysant loxydation de lhypoxanthine en xanthine, puis de la xanthine en acide urique. Elles est inhibée par lallopurinol et ses dérivés utilisés dans le traitement de lhyperuricémie.

Xanthinurie n. f. Pathologie génétique rare par mutations du gène XDH (chr 2p23.1, xanthine déshydrogénase ) et/ou du gène MOCOS (chr18q12.2, cofacteur de molybdène sulfurase), transmise sur le mode autosomique récessif, bloquant la dégradation du noyau purique, au stade hypoxanthine et xanthine. Deux types génétiques sont distingués: le…

Xanthique adj. Qualifie un groupe de bases puriques N-méthylées.

Xanthodermie n. f. Dermatose transitoire acquise, avec coloration jaune-orangé de lune ou lautre des structures de la peau, sans modification de sa texture. Elle peut être détiologie ictérique ou due à une hypercaroténodermie. Cette dernière est un signe dappel dune hypothyroïdie.

Xanthomatose n. f. Maladie caractérisée par des dépôts tissulaires de cholestérol, par pathologie de son métabolisme formant, à terme, des xanthomes plus ou moins colorés, en divers endroits du corps. Elle peut être localisée ou généralisée. Cf lipoïdose.



→ Xylométazoline (chlorhydrate de)

Wegener (maladie de)

Dernière modification de cette page le 23 février 2015


Anglais : Wegener's disease
Espagnol : enfermadad de Wegener
Étymologie : De F. Wegener, 1907 – 1990, médecin allemand.

n. f. Vascularite nécrosante des vaisseaux de petit et moyen calibre (capillaires, veinules, artérioles, artères) avec inflammation granulomateuse de l'appareil respiratoire et, fréquemment, une glomérulonéphrite . Elle se présente avec au moins deux des six critères de l'American College of Rheumatology (ACR) : inflammation nasale ou buccale ou écoulement purulent ou sanglant, nodules fixes, infiltrats ou excavations sur les clichés pulmonaires, microhématurie ou cylindres hématiques, inflammation granuleuse de la paroi d'une artère. L'évolution souvent péjorative est liée à celle de l'insuffisance rénale chronique.

Depuis 2011, la maladie est nommée « granulomatose avec polyangéite », le patronyme Wegener devant être abandonné.