A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Quassia

De acadpharm
Révision datée du 15 janvier 2016 à 23:48 par Automate-maintenance (discussion | contributions) (Mise à jour date de révision)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 14 janvier 2016


Pharmacognosie



Synonyme(s) : quassier
Anglais : quassia ou bitter wood
Espagnol : quassia
Étymologie : de Graman Quassi, d’origine ghanéenne, déporté au Suriname comme esclave, puis affranchi, guérisseur et botaniste, qui a découvert au XVIIIe siècle les propriétés médicinales de cette plante
n. m. Nom désignant des arbustes buissonnants ou des arbres de l’Amérique tropicale (Caraïbes…), appartenant à la famille des Simaroubaceae, représentés par deux espèces voisines, le quassia du Suriname (Quassia amara L.) et le quassia de la Jamaïque (Picrasma excelsa [Sw.] Planch.). Présence dans le bois de lactones d’origine triterpénique fortement oxygénées (quassinoïdes, dont la quassine) de saveur fortement amère, présentant des propriétés insecticides.

Emploi restreint (extrait de quassia) comme stimulant de l’appétit (« tonique amer ») et en liquoristerie ; la quassine, autrefois utilisée dans la fabrication de papiers tue-mouche, est un additif alimentaire (aromatisant, dose limite imposée).
Certains quassinoïdes (brucéantine…) isolés de plusieurs espèces de
Simaroubaceae présentent des propriétés biologiques marquées (cytostatiques, antipaludiques, amœbicides).