Amidopyrine

De Le dictionnaire
Alpha-tocophérol ←

Amanite n. f. Nom français des champignons du genre Amanita.

Amanitine n. f. Nom générique d’octapeptides cycliques appartenant au groupe des amatoxines (amanitines α, β, γ…). Ce sont les toxines majeures du genre Amanita (groupe de l’amanite phalloïde, mortelle), également rencontrées chez quelques autres Basidiomycètes lamellés. Après atteinte d’une concentration intrahépatocytaire suffisante, ces molécules inhibent l’ARN-polymérase II et…

Amanitopsis Un des sous-genres d’Amanita, principalement caractérisé par l’absence de voile partiel visible (pas d’anneau), une marge piléique striée, un voile général membraneux et laissant une volve en sac en bas du pied ou friable à floconneux, des spores non amyloïdes. Ce sous-genre renferme des espèces…

Amantadine (chlorhydrate d') n. f. Adamantane substitué par un groupe NHInscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2012, 0463).

Amaranthaceae Vaste famille de l’ordre des Caryophyllales, englobant aujourd’hui les Chenopodiaceae et comportant ainsi presque 2400 espèces regroupées en 169 genres. Un certain nombre sont des halophytes (salicornes, soudes). A mentionner le genre Beta, les betteraves, le genre Spinacia, l’épinard, les chénopodes dont le quinoa, Chenopodium…

Amaril

Amaryllidaceae Famille de l’ordre des Asparagales, avec environ 1600 espèces, englobant aujourd’hui les Alliaceae, et caractérisée par une inflorescence en ombelle. Outre le genre Allium, sont à citer la jonquille, Narcissus pseudonarcissus L., le narcisse, Narcissus poeticus L., la nivéole, Leucojum vernum L., le perce-neige, Galanthus…

Amastigote adj. Se dit dune forme de protozoaire flagellé à un stade dépourvu de flagelle (exemple Leishmania) ; corpuscule arrondi ou ovalaire de 2 à 6 µm de diamètre, possédant un noyau, un kinétoplaste et un flagelle interne. Est situé à l’intérieur des cellules du système…

Amatoxine n. f. Oligopeptide constitué d’un résidu de huit acides aminés arrangés dans une structure cyclique, constituant une famille de toxines fongiques. Les plus connues sont les amanitines, responsables du syndrome phalloïdien provoqué par certaines amanites et quelques autres Basidiomycètes lamellés.

Amaurose n. f. Perte complète ou partielle, réversible ou irréversible de la vision causée par des lésions des cellules de la rétine ou des voies optiques (nerf optique), du système nerveux central ou de la moelle épinière, sans altération apparente des milieux de l’œil.

Ambénonium (citrate d') Bis-sel d’ammonium quaternaire, inhibiteur réversible des cholinestérases, parasympathomimétique.

Amblyopie n. f. Déficit des capacités visuelles limité à un œil, par exemple en cas de strabisme ou touchant les deux yeux, par exemple suite à une mauvaise formation de l’image rétinienne. Sans explication par une lésion oculaire détectable.

Ambre n. m. Terme utilisé pour désigner plusieurs produits marins.

Ambrisentan n. m. Antagoniste sélectif du récepteur dendothéline-1 de type A (200 fois plus sélectif pour le récepteur ET.

Ambroisie n. f. Herbacée rudérale (Ambrosia artemisiifolia L., Asteraceae ex-Composées) introduite accidentellement d’Amérique du Nord en Europe au XIX siècle. Plante envahissante en expansion continue en France à partir du couloir rhodanien, responsable d’allergies polliniques constituant un véritable problème de santé publique.

Ambroxol (chlorhydrate d') n. m. Aniline dibromée stimulant la sécrétion dun mucus bronchique plus mobilisable et favorisant l’activité ciliaire.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2011, 1489).

Amélioration n. f.

Améloblastome n. m. Lésion tumorale localisée aux os de la branche montante du maxillaire inférieur. Cette tumeur, le plus souvent bénigne, peut acquérir un caractère malin et détruire la gencive siège de la tumeur.

Aménorrhée n. f. Arrêt ou absence anormale du flux menstruel depuis plusieurs cycles chez une femme en âge dêtre réglée.

Amentifère adj. Qualifie une espèce qui porte des chatons (par exemple noisetier, saule).

Améthoptérine

Amétropie n. f. Terme générique désignant les troubles de la vision par convergence inadéquate de l’image sur la rétine, qu’elle se focalise en avant de celle-ci (myopie), en arrière (hypermétropie) ou par astigmatisme.

Amfébutamone

Amfétamine

Amiante n. f. Terme générique utilisé pour désigner plusieurs produits minéraux de structure fibreuse : les serpentines (la chrysotile ou amiante blanc) et les amphiboles (l’amosite ou amiante brun, la crocidolite ou amiante bleu, l’anthophyllite, la trémolite, l’actinolite). Produits à base de silicates magnésiens ou calciques, qui furent…

Amibe n. f. Nom générique pour des protozoaires libres ou parasites appartenant à lembranchement des Sarcomastigophora (sous-embranchement des Sarcodina, classe des Rhizopoda, ordre des Amoebida). Les genres parasites de lHomme, plus ou moins pathogènes, appartiennent à la famille des Entamoebida : genres Entamoeba, Endolimax, Iodamoeba, tandis que le…

Amibiase

Amide n. m. 1- Groupement fonctionnel caractérisé par un atome d’azote lié à un carbonyle et obtenu par condensation d’une amine sur un acide carboxylique avec perte d’une molécule d’eau ; 2- molécule renfermant ce groupement..

Amidine n. f. Groupement fonctionnel caractérisé par un atome d’azote lié à un groupement imine. Exemples d’amidines –C(=NH)-NH.

Amidon n. m.


Amidotrizoïque (acide) n. m. Dérivé tri-iododiacétamido benzoïque, utilisé sous forme de sel mixte de sodium et de méglumine.Inscrit sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2016, 0873).

Amifampridine n. m. 3,4-diaminopyridine. Antispastique, analogue de la dalfampridine (ou 4-aminopyridine) qui bloque les canaux potassiques voltage-dépendants, prolongeant ainsi la dépolarisation de la membrane des cellules présynaptiques. Le prolongement du potentiel daction augmente le transport du calcium vers les terminaisons nerveuses avec augmentation des concentrations intracellulaires de calcium,…

Amifostine n. f. HPrécurseur pharmacologique (prodrogue) détoxifiant utilisé en chimiothérapie, par des agents alkylants ou par des sels de platine, et en radiothérapie.

Amikacine n. f. Antibiotique hémisynthétique de la classe des aminosides préparé à partir de la kanamycine A ; active principalement sur des bactéries à Gram négatif, l’amikacine présente la néphrotoxicité et l’ototoxicité propres aux aminosides.Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne,…

Amiloride (chlorhydrate d') n. m. Diurétique épargneur du potassium à activité natriurétique.Inscrit sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2016, 0651).

Amincissant adjectif Se dit d’une substance qui agit essentiellement au niveau des adipocytes pour en réduire l’importance, par exemple la caféine.

Amine n. f. Molécule azotée dérivant de l’ammoniac par remplacement d’un ou plusieurs atomes d’hydrogène par des restes carbonés :.

Amino-acétique (acide)

Aminoacide

Aminoalcool n. m. Molécule comportant simultanément une fonction amine et une fonction alcool.

Acide amino-acétique n. m. Acide 6 aminohexanoïque, antifibrinolytique par inhibition des activateurs du plasminogène et anti-inflammatoire.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 0874).

Aminoester n. m. Molécule comportant simultanément une fonction amine et une fonction ester.

Amino-éthanol arylé n. m. Squelette à la base d’une classe d’antihistaminiques H : diphénhydramine doxylamine.

Aminoglycoside

2-amino-3-(3-hydroxy-5-méthyl-isoxazol-4-yl) propionique (acide) - (ampa) n. m. Acide aminé agoniste préférentiel dun sous-type de récepteur à lacide glutamique également sensible au kaïnate, doù la dénomination de ce sous-type de récepteurs AMPA-kaïnate.

Aminolévulinique acide (chlorhydrate d’) n. m. Précurseur biochimique naturel de l’hème, qui est métabolisé in vivo en porphyrines fluorescentes, en particulier en protoporphyrine IX (PPIX). L’administration de 5-ALA exogène conduit à l’accumulation de PPIX dans les tissus cibles. En présence de lumière visible, la fluorescence de la PPIX peut être utilisée, dans…

Acide 6-aminopénicillanique n. m. Squelette de base des pénicillines. Matière première pour la préparation des pénicillines hémisynthétiques, il est obtenu par fermentation de certaines souches de Penicillium ou par hydrolyse ménagée de pénicillines naturelles.

Aminopeptidase n. f. Terme générique pour désigner des enzymes protéolytiques du groupe des exopeptidases libérant lacide aminé N-terminal (dont le groupe NH est libre) dun peptide ou dune protéine.

Aminophénazone n. f. Analgésique et antipyrétique de type non stéroïdien qui fut très utilisé. Action anti-inflammatoire au stade aigu de linflammation, par inhibition de la sortie des enzymes lysosomiales.

Aminophylline n. f. Sel de la théophylline avec l’éthylène-diamine.

Aminoptérine

Aminopyrine

Aminoquinoléine n. f. Nom générique regroupant les composés aminés en 4 (chloroquine, hydroxychloroquine), amodiaquine) ou en 8 (primaquine) de la quinoléine, composés utilisés comme antipaludiques et parfois anti-inflammatoires.

Aminosalicylique (acide)

Aminoside n. m. Nom générique pour des antibiotiques antibactériens formant une classe très homogène. Structure générale dhétéroside à génine 2-desoxystreptamine ou streptidine liée à plusieurs oses dont au moins un est aminé. Obtention par fermentation de souches de Streptomyces (streptomycine, néomycine, framycétine, paromomycine), de Streptoalloteichus (tobramycine) ou de…

Acide aminosuccinique

Aminotransférase n. f. Enzyme catalysant le transfert réversible dune fonction amine primaire dun acide aminé sur un cétoacide. L’acide cétoglutarique qui est le plus souvent l’accepteur est transformé en acide glutamique.

Amiodarone (chlorhydrate d') n. f. Dérivé di-iodé (et à noyau benzofurane), anti-arythmique cardiaque de type III selon la classification de Singh - Vaughan Williams (classification introduite, en 1970, par B. N. Singh à l’occasion de sa thèse dans le laboratoire de E. M. Vaughan Williams à Oxford).Inscrite sur la…

Amisulpride

Amitriptyline (chlorhydrate d') n. f. Antidépresseur.Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 0464).



→ Amphiprotique

Amidopyrine

Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016