A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Calixarène

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 03 août 2019
Calixarène.

Anglais : calixarene
Espagnol : calixareno
Allemand : Calixarene
Étymologie : grec κύλιξ kúlix coupe, vase à boire, passé au latin călix, coupe, vase à boire, pour la forme de vase que certains de ces composés adoptent à l’état solide, et arène, pour les cycles aromatiques formant les parois de ce vase
n. m. Composé macrocyclique capable d’adopter une conformation en panier. En général, un calixarène est formé à partir d’un phénol para-hydrocarbylé et de formaldéhyde. Il constitue une cavité hydrophobe pouvant inclure de petites molécules ou des ions. Le terme s’applique aussi maintenant aux dérivés de ces molécules ; ils peuvent comporter de manière générale 4, 5, 6 ou 8 cycles aromatiques.

Les calixarènes font l'objet de diverses applications dans l'industrie ; ils sont notamment utilisés dans le retraitement des déchets nucléaires pour leurs propriétés de complexants ainsi que dans l'environnement pour extraire certaines molécules indésirables ou pour neutraliser certains polluants. Une crème lavante décontaminante est utilisée, en cas d'incident, pour protéger les personnels travaillant dans les secteurs de l’industrie nucléaire.

Historique : Le terme a été inventé en 1975 par C. David Gutsche (1921 – 2018), chimiste américain.