A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Criblage

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 19 novembre 2020
Anglais : screening
Espagnol : cribado
Allemand : Screening, Sieb
Étymologie : latin crĭbru crible, sas, tamis
n. m. 1- Action de trier et sélectionner avec un matériel percé de trous ; 2- tester des objets, des matériaux, des personnes dans le but d’identifier ceux ou celles ayant des caractéristiques particulières.



Médecine - Pharmacotechnie



Opération visant à sélectionner, sur la base de propriétés pharmacologiques, biologiques, toxicologiques, physicochimiques…, des molécules ou des cibles biologiques au sein d’une collection appelée, respectivement, chimiothèque et ciblothèque.
Un criblage peut être réalisé in silico (criblage virtuel au moyen d’outils informatiques de modélisation moléculaire) ou bien in vitro.
Un criblage pharmacologique in vitro implique une (ou des) cible(s) biologique(s) isolée(s) ou bien un système cellulaire complexe (test phénotypique).
Un criblage à haut débit (HTS, high throughput screening) concerne un nombre important de molécules ou de cibles. Il est effectué en un laps de temps réduit. Réalisé in silico, un criblage à haut débit utilise des moyens de calcul intensifs (informatique, bioinformatique, chemoinformatique). Lorsqu’il est réalisé in vitro, il constitue un test miniaturisé et automatisé, et utilise des contenants formatés appelés microplaques à 96 ou 384 puits.