A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Durvalumab

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 05 novembre 2019
n. m. (DCI). Anticorps monoclonal humain dirigé contre le ligand 1 de récepteur de mort programmée, PD-L1 (Programmed death- ligand 1) impliqué dans le point de contrôle immunitaire PD-1 - PD-L1. La protéine PD-1 (Programmed death-1) est exprimée à la surface de lymphocytes T et la protéine PD-L1 à la surface de certaines cellules tumorales. Lorsque ces deux protéines interagissent entre elles, elles forment un « bouclier » biochimique pour empêcher la destruction des cellules tumorales par le système immunitaire. En inhibant l’interaction de PD-L1 avec son récepteur PD-1, le durvalumab est capable de restaurer l’activité des lymphocytes T cytotoxiques envers les cellules tumorales, via le mécanisme de cytotoxicité à médiation cellulaire dépendante des anticorps, ADCC (Antibody-dependent cell-mediated cytotoxicity).

Le durvalumab est destiné aux patients atteints d’un cancer urothélial inopérable ou métastatique dont la tumeur a progressé durant le traitement par les dérivés du platine.
Réservé à l’usage hospitalier en oncologie.